Ultimate magazine theme for WordPress.

La Conférence commémorant le 70e anniversaire de la proclamation des Cinq Principes de la Coexistence pacifique se tient à Beijing

0

Dans la matinée du 28 juin 2024, la Conférence commémorant le 70e anniversaire de la proclamation des Cinq Principes de la Coexistence pacifique s’est tenue solennellement au Grand Palais du Peuple à Beijing. Le président chinois Xi Jinping a participé à la Conférence et a prononcé un discours important intitulé « Faire rayonner les Cinq Principes de la Coexistence pacifique et construire ensemble la communauté d’avenir partagé pour l’humanité ».

En plein été, le ciel était haut et les nuages étaient clairs. La salle dorée du Grand Palais du Peuple, qui semblait majestueuse et resplendissante, était remplie d’invités de marque.

Vers 10 heures, sous la magnifique musique Paix-communauté d’avenir partagé, Xi Jinping est entré dans la Salle dorée.

Xi Jinping a serré la main des dignitaires de divers pays présents à cette Conférence et a eu des échanges cordiaux avec eux, l’un après l’autre.

Au milieu d’applaudissements chaleureux, Xi Jinping a prononcé un discours important.

Xi Jinping a indiqué : Dans l’histoire moderne et contemporaine du développement de la société humaine, la gestion des relations interétatiques, la préservation de la paix et de la tranquillité dans le monde et la promotion du développement et du progrès de l’humanité tout entière ont toujours été des thèmes majeurs explorés inlassablement par les différents pays. Il y a 70 ans, les mouvements pour l’indépendance et l’émancipation nationales ont émergé avec impétuosité, et le système colonial mondial s’est effondré. Dans le même temps, l’ombre de la guerre froide planait sur le monde et le mot « la force prime le droit » gagnait du terrain. Les pays qui venaient d’accéder à l’indépendance aspiraient ardemment à défendre leur souveraineté et à développer l’économie nationale. Dans ce contexte, les dirigeants chinois ont avancé pour la première fois l’ensemble des Cinq Principes de la Coexistence pacifique, à savoir, le respect mutuel de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, la non-agression mutuelle, la non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures, l’égalité et le bénéfice mutuel, et la coexistence pacifique, et les ont inclus dans les déclarations conjointes Chine-Inde et Chine-Myanmar pour appeler à en faire des normes fondamentales régissant les relations interétatiques. C’est une grande initiative dans l’histoire des relations internationales, avec une importance qui fait époque dans l’histoire.

Depuis 70 ans, les Cinq Principes de la Coexistence pacifique ont transcendé l’espace et le temps, dépassé les incompréhensions et montré leur résilience et leur vitalité au fil des années. Ils sont devenus des normes fondamentales régissant les relations internationales et des principes fondamentaux du droit international ouverts, inclusifs et universellement applicables, et sont devenus une référence historique dans les relations internationales et l’état de droit international. Les Cinq Principes de la Coexistence pacifique ont proposé une bonne ligne à suivre pour établir et développer des relations entre pays aux systèmes sociaux différents. Ils ont bâti une grande synergie en faveur de la solidarité, de la coopération et de la montée en puissance collective des pays en développement. Ils ont apporté une sagesse historique à la réforme et au perfectionnement de l’ordre international, ainsi qu’une contribution historique impérissable au progrès de l’humanité.

Xi Jinping a souligné : 70 ans après, la Chine a répondu à la grande question de notre époque, à savoir quel monde à bâtir et comment le bâtir, en proposant de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. La vision de la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, tout comme les Cinq Principes de la Coexistence pacifique, prend ses racines dans la brillante culture traditionnelle chinoise qui recherche le bon voisinage, l’amitié, la bonne foi et la Grande Concorde des nations. Elle traduit aussi l’engagement constant de la diplomatie chinoise, confiante et indépendante, pour la justice, le soutien aux faibles et le bien commun de tous, témoigne aussi de la vision mondiale du Parti communiste chinois qui œuvre à une plus grande contribution à l’humanité et montre aussi la détermination inébranlable de la Chine à poursuivre la voie du développement pacifique. Elle incarne le mieux la transmission, la valorisation et le développement des Cinq Principes de la Coexistence pacifique dans le nouveau contexte. Cette vision, en s’appuyant sur la réalité de l’interdépendance des pays partageant heur et malheur, a donné un nouvel exemple de la coexistence d’égal à égal. Cette vision, en répondant au courant de notre époque que sont la paix, le développement et la coopération gagnant-gagnant, a ouvert de nouveaux horizons pour la paix et le progrès. Cette vision, en suivant la grande tendance historique d’un monde multipolaire et de la mondialisation économique, a enrichi de nouvelles pratiques les efforts pour le développement et la sécurité.

Xi Jinping a indiqué : Placés devant le choix historique entre la paix et la guerre, entre la prospérité et la récession, et entre la solidarité et la confrontation, nous devons plus que jamais valoriser l’essence des Cinq Principes de la Coexistence pacifique et travailler inlassablement à réaliser la noble mission de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

–Nous devons poursuivre le principe de l’égalité souveraine. La construction d’un monde multipolaire égal et ordonné que nous préconisons consiste à permettre à chaque pays de trouver sa place dans le système multipolaire et de jouer le rôle qui lui revient dans le respect du droit international pour que le processus de multipolarisation du monde soit globalement stable et constructif.

–Nous devons consolider la base du respect mutuel. Nous devons respecter les intérêts vitaux et préoccupations majeures des autres et respecter le libre choix de leurs peuples en termes de voie de développement, de système et de modèle. Il nous faut préserver ensemble la « règle d’or » de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autrui et nous opposer ensemble aux tentatives d’imposer sa volonté à autrui, de recourir à la confrontation des blocs, de créer de petits cercles de tout genre et de forcer les autres pays à prendre parti.

–Nous devons réaliser les perspectives de paix et de sécurité. Nous devons ensemble assumer la responsabilité de la préservation de la paix, poursuivre une voie de développement pacifique et œuvrer à bâtir la paix, à la défendre et à en bénéficier. Nous devons mettre en œuvre l’Initiative pour la sécurité mondiale, renforcer le développement et la sécurité par la coopération et bâtir une architecture de sécurité plus équilibrée, plus effective et plus durable.

–Nous devons fédérer les forces pour la prospérité. Nous devons préconiser une mondialisation économique bénéfique pour tous et inclusive, favoriser la coopération de qualité dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route » et travailler à la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial, de sorte que tous les peuples puissent bénéficier des fruits de développement et que tous les pays œuvrent ensemble au développement et à la prospérité.

–Nous devons défendre la vision de l’équité et de la justice. Nous devons préconiser la vision de la gouvernance mondiale fondée sur les principes d’amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, porter le véritable multilatéralisme et exiger que les règles internationales soient définies et préservées ensemble par tous les pays. Les affaires du monde doivent être gérées par les pays du monde à travers les consultations.

–Nous devons montrer l’esprit d’ouverture et d’inclusion. Nous devons mettre en œuvre l’Initiative pour la civilisation mondiale, favoriser la compréhension et le rapprochement entre les peuples, et promouvoir l’inclusion et l’inspiration mutuelle entre les civilisations. Notre monde est suffisamment grand pour permettre à tous les pays de se développer et de progresser en commun. Les différentes civilisations peuvent tout à fait s’enrichir et s’épanouir sur un pied d’égalité et à travers l’apprentissage réciproque.

Xi Jinping a souligné : Ce que nous avons vécu ces 70 dernières années n’a cessé de prouver que le renforcement de la solidarité, de la coopération, de la communication et de la compréhension était un moyen efficace permettant aux différents pays de relever ensemble les défis et de bâtir ensemble l’avenir. Le Sud global gagne remarquablement en force et joue un rôle de poids dans le progrès de l’humanité. Sur le nouveau point de départ historique, il est appelé à aller de l’avant dans un esprit plus ouvert et plus inclusif et à se tenir à l’avant-garde de la construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

Nous devons être stabilisateurs pour la préservation de la paix, en promouvant le règlement pacifique des divergences et des différends interétatiques et en participant de manière constructive au règlement politique des dossiers chauds régionaux et internationaux. Nous devons être piliers pour le développement ouvert, en travaillant à replacer le développement au centre de l’agenda international, en redressant le partenariat mondial pour le développement et en approfondissant la coopération Sud-Sud et le dialogue Nord-Sud. Nous devons être bâtisseurs de la gouvernance mondiale, en participant activement à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale, en élargissant les intérêts communs des différentes parties et en œuvrant à une architecture de gouvernance mondiale plus équilibrée et plus efficace. Nous devons être promoteurs de l’inspiration mutuelle entre civilisations, en promouvant la communication et le dialogue entre les différentes civilisations, en renforçant les échanges sur la gouvernance et en approfondissant les interactions dans les domaines comme l’éducation, les sciences, les technologies et la culture ainsi que celles entre les collectivités locales, les peuples et les jeunes.

Xi Jinping a annoncé : Pour mieux soutenir la coopération du Sud global, la Chine établira un centre de recherche du Sud global, fournira aux pays du Sud global 1 000 bourses d’excellence des Cinq Principes de la Coexistence pacifique et 100 000 stages ou opportunités de formation dans les cinq ans à venir, et lancera le programme des jeunes pionniers du Sud global. Elle continuera de mettre à profit le Fonds Chine-ONU pour la paix et le développement, le Fonds pour le développement mondial et la coopération Sud-Sud et le Fonds de coopération Sud-Sud sur le changement climatique, et mettra en place ensemble avec les parties concernées le Centre d’excellence de la coopération tripartite pour la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial. La Chine poursuivra le Mécanisme de coopération Sud-Sud et triangulaire Chine-FIDA au sein du Fonds international de développement agricole (FIDA). Elle entend engager des discussions avec plus de pays du Sud global sur les arrangements de libre-échange et continuer de soutenir l’Initiative de l’Aide pour le commerce lancée par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et d’apporter des fonds au Programme de la Chine, et elle sera heureuse de voir plus de pays du Sud global prendre part dans l’Initiative sur le cadre de la coopération économique et commerciale internationale pour l’économie numérique et le développement vert.

Xi Jinping a souligné : Les Cinq Principes de la Coexistence pacifique ont été inscrits il y a longtemps dans la Constitution de la Chine, devenant la pierre angulaire de la politique étrangère d’indépendance et de paix du pays. La détermination de la Chine à poursuivre la voie du développement pacifique ne saurait jamais changer. La détermination de la Chine à développer la coopération amicale avec les autres pays ne saurait jamais changer. La détermination de la Chine à promouvoir le développement commun dans le monde ne saurait jamais changer. La Chine continuera de faire rayonner les Cinq Principes de la Coexistence pacifique, travaillera avec les autres pays à la construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité et apportera une nouvelle contribution encore plus grande à la préservation de la paix mondiale et à la promotion du développement commun.

Xi Jinping a conclu : Aujourd’hui, c’est à nous de prendre le relais pour promouvoir la cause de la paix et du développement de l’humanité. Prenons le 70e anniversaire des Cinq Principes de la Coexistence pacifique pour un nouveau point de départ, assumons notre mission historique et avançons ensemble avec courage et détermination, en vue de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité et de bâtir un avenir plus radieux.

Li Qiang a présidé la Conférence commémorant le 70e anniversaire de la proclamation des Cinq Principes de la Coexistence pacifique.

Cai Qi, Wang Yi, Li Shulei et Jiang Xinzhi étaient présents à l’événement.

Environ 600 personnalités ont été présentes à la Conférence, dont les dignitaires comme l’ancien secrétaire général du Comité central du Parti communiste vietnamien (PCV), Nong Duc Manh, l’ancien président du Myanmar, Thein Sein, l’ancienne présidente du Brésil et présidente de la Nouvelle Banque de développement (NBD), Dilma Rousseff, l’ancien président sud-africain Kgalema Petrus Motlanthe, l’ancien président éthiopien Mulatu Teshome et l’ancien président sri-lankais Gotabaya Rajapaksa, l’ancien Premier ministre japonais Yukio Hatoyama, l’ancien Premier ministre italien Massimo D’Alema, l’ancien Premier ministre français Dominique de Villepin et l’ancien Premier ministre de la République de Corée Lee Hae-chan, des responsables des départements concernés tels que le Comité central du Parti communiste chinois (PCC), l’Assemblée populaire nationale (APN), le Conseil des Affaires d’État et le Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), des représentants d’organisations internationales et régionales, des envoyés diplomatiques de plus de 100 pays en Chine, des experts et des savants chinois et étrangers, des personnalités amies, ainsi que des représentants des médias et des milieux d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info