Ultimate magazine theme for WordPress.

La GéCi favorable pour le couplage des élections en 2015

0

Fodé Mohamed Soumah, président du parti Génération Citoyenne (GeCi) se dit favorable au couplage des élections législatives et présidentielles en 2015, au cours d’une conférence de presse animée  par son parti à la maison de la presse.

En guise d’introduction, le président de la GéCi a fait savoir qu’il revient  d’une tournée internationale dont  le but était selon lui, de consulter ses différentes fédérations. Parlant de la situation socio-politique que traverse notre pays, Fodé Mohamed Soumah  dira : ‘’nous ne savons pas où va la Guinée depuis la venue du Pr Alpha Condé et son gouvernement. Nous avons dit  à Alpha Condé  que la compétition est finie, l’adversité est terminée. C’est pourquoi, il  doit être le président de tous les Guinées et non d’un parti politique. Il doit donc démissionner de son parti’’ a-t-il indiqué.

En  opposant, Fodé Mohamed Soumah a souligné que ‘’ le président de la république aurait du organiser les élections législatives pour que le pays se dote d’une assemblée nationale. C’est maintenant que le gouvernement se rend compte qu’on ne peut bâtir une societe sans une assemblée nationale.’’

Poursuivant sa communication, le président de la GéCi a indiqué qu’il faut mettre la balle à terre pour éviter d’organiser des élections législatives bâclées. Il a par la suite proposé le couplage des élections législatives et présidentielles en 2015. En soutenant cette thèse, Fodé Mohamed Soumah dira que son parti avait proposé cela depuis février 2012.

La Génération Citoyenne estime que le Conseil national de transition  (Cnt) n’a pas pu régler les problèmes de la Guinée. C’est pourquoi le parti demande la création d’une constituante qui aura pour mission de travailler sur la
constitution.

S’accentuant sur le vote des guinéens de l’étranger, M. Soumah dira qu’on ne peut en aucun cas les écarter.  Car, précise-t-il ‘’si la diaspora guinéenne se sent intégrée, elle pourra investir en Guinée.’’ Concluant que le fichier électoral est imparfait, d’où la nécessité de faire un recensement intégral sur toute l’étendue du territoire et à  l’étranger. Une proposition non partagée par les ténors de l’opposition guinéenne.

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info
00224 666 90 54 16

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info