Ultimate magazine theme for WordPress.

L’adjudant Cécé Raphaël Haba soupçonné de rouler pour Toumba : ‘’Ils ont scellé un pacte contre Dadis’’

0

Ce lundi, dans sa plaidoirie au procès du massacre du 28 septembre 2009, l’avocat de la partie civile Maître Amadou Kamano a évoqué l’existence d’un deal entre l’adjudant Cece Raphaël Haba et le commandant Toumba Diakité, ex-aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara.

Pour ce membre de la défense des victimes du massacre du 28 septembre, les deux hommes ont décidé de faire front commun contre le capitaine Moussa Dadis Camara. Extraits…

‘’Je me demande si c’est un hasard du fait qu’il est assis entre le capitaine Dadis et le commandant Toumba parce que c’est l’homme du milieu entre les deux, ou si c’est le fait des choses. Même par votre position, on sent quelque chose.

Le capitaine Dadis a nommé Cécé Raphaël auprès de Toumba à l’effet de contrôler ses actions et de lui rendre compte. Celui qu’on envoie pour contrôler et celui qui a envoyé quelqu’un pour vous contrôler, qui est le chef ? Est-ce que vous qu’on contrôlait ?

Cécé Raphaël, selon leurs propres dires, était permanent avec le commandant Toumba Diakité. Un pas du commandant Toumba, c’était un pas de Raphaël. Vous-même [Toumba],  vous avez déclaré que Raphaël détenait vos clés. Donc, vous avez transformé la confiance entre l’adjudant Raphaël Cécé Haba en amitié personnelle au détriment de celui qui vous a envoyé.

Ce qui est clair, c’est que vous deux , vous vous êtes entendu contre le président Dadis Camara. C’est ce que vous avons constaté ici.  L’adjudant Haba a nié tout ce qu’il avait déclaré dans son procès-verbal. Ce que vous, le commandant Toumba, n’avez pas compris, c’est qu’avant votre arrestation au Sénégal, Cécé Raphaël était déjà sous les verrous. Il pensait que vous n’alliez plus revenir et que vous êtes même décédé. Même ici, il l’a dit.

C’est pourquoi, il a dit toute la vérité devant le juge d’instruction. Mais lorsqu’il vous a vu, il a décidé de plus redire. Il a décidé de tout balayer. On ne peut pas dire des contre-vérités  contre un juge d’instruction qui ne vous contraint pas (…).

C’est vrai que le tribunal n’est pas saisi du dossier de l’affaire 3 décembre 2009 concernant la tentative d’assassinat du capitaine Moussa Dadis Camara. Mais il ressort également que commandant Toumba et l’adjudant Cécé Raphaël Haba étaient ensemble lors de la violente visite au Haut commandement de la gendarmerie nationale. Ils étaient ensemble au PM3 pour libérer violemment les bérets rouges qui ont été arrêtés lors de l’enquête (…). Et c’est Cécé Raphaël qui détenait l’arme qui a tiré sur le capitaine Dadis. Les deux sont tellement liés qu’ils ont scellé un pacte contre celui qui l’a nommé auprès de Toumba.

Cécé Raphaël a profité du fait qu’il n’est pas du grand public. Mais c’est l’homme de main du commandant Toumba. L’entente entre le commandant Toumba et l’adjudant Cécé Raphaël pour se soutenir est de taille. Et nous avons tous constaté cela dans ce procès’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info