Ultimate magazine theme for WordPress.

L’ancien Premier ministre Bernard Goumou et Cie bientôt poursuivis devant la CRIEF ?

0

Depuis des semaines, des anciens membres de gouvernement font l’objet de dénonciations devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). L’initiative est de Alsény Farenta Camara. A la suite de ses premières dénonciations, le parquet spécial de la CRIEF a saisi l’Agence nationale de lutte contre la corruption et de la promotion de la gouvernance (ANLC) pour mener des investigations préalables visant l’exPremier ministre Dr Bernard Goumou et trois membres de son gouvernement dissous le 19 février.

Parmi les personnalités ciblées figurent l’ancien ministre des mines et de la géologie, son conseiller économique et autres. Interrogé par VisionGuinee ce lundi 15 avril sur ce qui le motive à ouvrir ce nouveau front, Alseny Farinta Camara ne manque pas d’arguments.

‘’En tant que citoyen attaché à la moralisation de la vie publique, des affaires publiques, la transparence budgétaire et la redevabilité publique, j’ai initié le contrôle citoyen de l’action publique pour faire des dénonciations et réunir un ensemble de preuves à mettre à la disposition de la justice pour la manifestation de la vérité autour des scandales de corruption, de malversations financières, de détournement de deniers publics et d’enrichissement illicite autour des marchés publics et dans la gestion des marchés publics au sein de régies financières et dans les départements ministériels’’, indique-t-il.

Les premières dénonciations visent l’ancien ministre des mines et de la géologie, Moussa Magassouba, et son conseiller économique et fiscal, Yagouba Kourouma. Dans le second lot figurent l’ancien Premier ministre Bernard Goumou et trois de ses ministres.

‘’Le deuxième lot porte sur l’ancien Premier ministre Dr Bernard Goumou, le ministre Moussa Cissé l’ancien de l’économie et des finances pour mutualisme et corruption autour de la rénovation de la résidence du Premier ministre. Il y a aussi l’ancien ministre des postes et des télécommunications, l’actuel porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo et également Alphonse Charles Wright l’ancien, ancien ministre de la justice’’, précise-t-il.

M. Camara souligne que dans le combat qu’il mène, ‘’la peur est humaine et se manifeste, mais je continue à faire mon travail citoyen. L’objectif, c’est de pouvoir changer les choses. Le défi est plus important que les menaces subjectives’’.

Il espère que ‘’les choses vont changer et c’est pourquoi, j’ai partagé les deux lots pour que les citoyens guinéens mettent la pression sur les autorités afin que les enquêtes aboutissent sur de résultats meilleurs. J’espère que les investigations vont aboutir pour que les coupables soient jugés et condamnés conformément à la loi’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info
00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info