Ultimate magazine theme for WordPress.

L’APIP s’inscrit dans un nouvel élan du changement

0

La maison de la presse de Conakry a servi de cadre mercredi  à un  atelier de formation sur le thème ‘’Couverture médiatique et traitement journalistique  de l’investissement privé en Guinée’’. Le chef du département Etudes Statistiques à l’Agence de promotion des investissements privés (APIP) a présenté les reformes entreprises au sein de cette agence.

Créée en 2011,  cette agence selon le conférencier, offre des services de proximité aux entreprises de leur création à leur développement. Un guichet unique a été mis en place pour faciliter ces services et réduire les entraves et tracasseries administratives. Ce guichet, selon Thierno Ousmane Diallo, chef du département Etudes Statistiques à l’Apip, a permis de réduire le délai de formalités de création d’entreprises de 90 jours à 72 heures.

Selon  M. Diallo, l’Apip  qui est l’émanation de plusieurs transformations du secteur économique, est  composée de quatre départements. Il s’agit de celui de la Promotion des investissements ; du Guichet unique ; Etudes et Statistiques ; et assistance techniques aux entreprises.

Avec pour mission fondamentale de promouvoir une bonne image du pays en tant que terre d’accueil des investissements directs étrangers, l’Apip est chargée de générer directement des investissements, mais aussi fournir les informations sur les opportunités d’investissement tout en mettant en place des structures d’accueil en faveur des investissements existants ou potentiels pour garantir et faciliter l’implantation des PME ou autres sociétés.

Aux dire du chef département Etudes Statistiques à l’Apip  le fonctionnement normal et efficient de cette agence reste un enjeu majeur pour  le bien des investisseurs et des populations Guinéennes en particulier.

Sur les avantages du délai de formalités de création d’entreprise fixé à 72 heures, Thierno Ousmane Diallo a souligné qu’un temps long de traitement de dossiers  favorise le plus souvent les fraudes. Ce qui à ses yeux, découragerait des investisseurs. A ce jour, explique M. Diallo, malgré le déficit de communication, l’Apip représente le seul moyen de visibilité pour la présentation des potentialités et réalités économiques de la Guinée.

Et pour finir, le conférencier a sollicité une large connaissance de l’agence de promotion des investissements privés pour, dit-il, mieux s’imprégner du climat d’affaires et d’investissement en Guinée et surtout profiter d’avantage et des services y afférents.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info