Ultimate magazine theme for WordPress.

L’Armée Guinéenne souffle ses 55 bougies !

0

L’Armée guinéenne a célébré dans une ferveur festive ce vendredi 1er novembre le 55ème anniversaire de son existence dans toutes les garnisons militaires de l’intérieur du pays. A Conakry, c’est le camp Alpha Yaya Diallo situé dans la commune de Matoto qui a accueilli les festivités commémoratives de cet anniversaire, a-t-on constaté.

Célébrée cette année sous le thème ‘’L’Armée au cœur de la réforme’’, cette cérémonie présidée par le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana a été rehaussée de la présence de plusieurs membres du gouvernement, des présidents des institutions républicaines, des représentants des institutions internationales et missions diplomatiques et consulaires accréditées en Guinée, des coopérants occidentaux à la réforme du secteur de défense et de sécurité, du gouverneur de la ville de Conakry, des officiers généraux, sous officiers et autres militaires de rang issus de cette Armée.

Et sur des banderoles érigées le long de la grande esplanade à cet effet, on pouvait entre autres lire : ‘’L’Armée guinéenne, instrument du politique au service de la Nation’’, l’Armée sous l’autorité civile légalement établie’’.

Dans son discours de circonstance, le chef d’Etat-major général des Armées, Général Namory Traoré a fait cas des réformes engagées par les dirigeants de la 3ème République pour assainir cette corporation, en la rendant républicaine en vue de mieux jouer son rôle régalien ; celui de sécuriser et défendre le peuple ainsi que l’intégrité territoriale.

Pour sa part, le ministre délégué à la Défense nationale, après avoir loué la vaillante Armée guinéenne pour son ‘’exploit’’ de tous les jours, a reconnu tout de même que dans l’ensemble cette entité souffre de certaines imperfections, et qui seront soignées dans les prochains mois, selon Maître Abdoul Kébèlè Camara.

De son côté, le Premier ministre, chef du gouvernement, après avoir fait consacrer une minute de silence à la mémoire de l’ensemble des corps habillés tombés sous les balles de l’ennemi ou morts naturellement, a mis en accent particulier sur les onze officiers et sous officiers qui ont perdu leurs vies dans le crash d’avion survenu le 11 février dernier au Liberia, ‘’alors qu’ils étaient au service de leur pays’’, a rappelé Saïd Fofana. Il a ensuite invité ces hommes en tenue à plus de responsabilité dans l’exercice de leur ‘’noble et exaltant’’ métier de sécurisation et de défense des citoyens.

Sous les acclamations de l’assistance, les différents corps qui composent l’Armée guinéenne ont, à tour de rôle, défilé sous les notes parfois de l’orchestre des Amazones de Guinée. Les anciens combattants n’ont aussi pas été à la marge des festivités. La cérémonie a également été ponctuée par la prestation des éléments de la direction nationale des disciplinaires militaires à travers des démonstrations entre autres de judo, de karaté (tae kwondo) et de lutte traditionnelle.

Aussi, un hommage mérité a été rendu au premier enrôlé de l’Armée guinéenne, en la personne du général Mamadou Baldé, alias NG, un centenaire près, assis à même dans un tricycle. C’est par la coupe du gâteau d’anniversaire au Mess des Officiers que la fête a pris fin.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info