Ultimate magazine theme for WordPress.

Le 28 août 1963, Martin Luther King marchait sur Washington

0

023082013170703000000JA2746p092_1 [dropcap]L[/dropcap]e 28 août 1963, 5 ans avant son assassinat, Martin Luther King mène la marche contre les discriminations raciales à Washington. Ce jour-là, le pasteur noir américain, au pied du Mémorial Lincoln, prononce devant 250 000 personnes son célèbre discours “I have a dream” qui demeure, plus d’un demi-siècle plus tard, dans tous les esprits. Retour en musique, archives et témoignages, sur un monument du XXe siècle.

Le 28 août 1963, le pasteur Martin Luther King Jr. livrait un discours devenu aujourd’hui l’un des textes fondateurs de la démocratie américaine. Son assassinat, en 1968, n’a pas mis fin à un combat qui, malgré les progrès enregistrés, reste toujours d’actualité.

Ce 28 août 1963, c’est une foule extraordinaire, immense, jamais vue qui déferle sur la capitale fédérale américaine et converge calmement vers le mémorial Lincoln. Jamais vue, parce que les quelque 250 000 manifestants – au bas mot – sont majoritairement des Noirs, toujours victimes de la ségrégation, et ce bien que cent années se soient écoulées depuis l’ »Adresse de Gettysburg » (« À nous de décider que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, ne disparaîtra jamais de la surface de la terre », clamait alors Abraham Lincoln) et la proclamation d’émancipation, premier pas vers l’abolition de l’esclavage… Lire la suite sur Jeune Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info