Ultimate magazine theme for WordPress.

Le cardinal Robert Sarah pour une transition à longue durée : ‘’les élections ne résoudront pas les problèmes de fond’’

0

[dropcap]A[/dropcap]lors que la CEDEAO continue de durcir le ton pour amener le colonel Mamadi Doumbouya à établir un chronogramme de la transition, le cardinal Robert Sarah, dans homélie de la messe pour la paix, l’unité, la réconciliation et la prospérité de la Guinée, a appelé mercredi le tombeur d’Alpha Condé à prendre son temps pour mener bien le processus transitoire en cours.

‘’Pourquoi sommes-nous impatients de voir réduit le temps de la transition ? Pourquoi nos organisations sous-régionales et continentales ou internationales s’acharnent-elles à exercer une pression sur le CNRD pour organiser dans un bref délai des élections rapides ?’’, s’interroge le préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrement

Il se demande ‘’quel est le vrai problème de la Guinée en ces temps où nous sommes, et depuis toujours ? N’est-ce pas un problème de développement, d’aménagement de meilleures conditions de vie pour nos populations après l’échec des partis politiques qui ont conduit le pays à la faillite ?’’

Le prelat se dit plus que jamais convaincu que ‘’les élections ne résoudront pas les problèmes de fond. Au contraire, elles enliseront le pays dans la misère exécrable. Notre histoire guinéenne illustre bien ce que j’affirme ici. L’urgent aujourd’hui, ce ne sont pas les élections : c’est de reconstruire l’homme guinéen, lui redonner une structure morale et une discipline solide’’.

Le natif de Ourouss dans la préfecture de Koundara estime que ‘’la Guinée doit résister à toute pressions étrangères. Personne d’autre que le guinéen lui-même ne construira le bien-être de la Nation guinéenne. Ce n’est pas de l’entêtement, c’est du réalisme et la conscience de nos responsabilités’’.

Sélectionné pour vous :  Après les élections locales, le RPG Arc-en-ciel veut se restructurer

‘’Loin de moi de vouloir donner l’absolution au CNRD pour tout ce qui advient ou adviendra dans sa gouvernance et la conduite de notre pays. Mais ne faut-il pas avouer que les chantiers ouverts d’urgence sur tous les fronts, dans tous les domaines de la vie de notre nation, répondent aux besoins immédiats de notre population, et en matière de développement et de rassemblement de tous les secteurs de la vie nationale ?’’, se demande-t-il.

Avant de poursuivre : ‘’Ne sommes-nous pas plutôt impatients d’occuper des places dans des institutions qui n’ont jamais joué leurs rôles dans le contexte de notre pays, mais dont certains membres influents ont largement bénéficié de la manne financière allouée au développement économique et social du pays ?’’

‘’Ne sommes-nous pas pressés de reprendre la même danse de la ‘mamaya’ au rythme des promesses scandées par des responsables irresponsables qui doivent rendre compte de leur gestion au peuple usé et fatigué par l’attente des promesses devenues des mirages à l’horizon de l’histoire de notre pays ?’’, enchaine-t-il encore.

Près de quatre mois après la chute d’Alpha Condé, il ose espérer que les espérances du peuple de Guinée ‘’ne seront pas déçues, encore une fois, que nous n’avons pas dansé pour rien en accueillant l’avènement du colonel Mamadi Doumbouya du CNRD au pouvoir. Je voudrais croire avec mon peuple que la lumière qui a brillé dans les ténèbres de l’histoire de notre pays, le 5 septembre 2021, à cette occasion n’était pas un mirage, une illusion’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Sélectionné pour vous :  François Hollande : ‘’Je voterai Emmanuel Macron’’
Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info