Ultimate magazine theme for WordPress.

Le CNLS tient sa 6ème Assemblée générale ordinaire à Conakry

0

Les cadres du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS)  ont tenu dans un réceptif hôtelier de la place, la 6ème Assemblée générale ordinaire de leur institution ce mercredi 6 novembre, a-t-on constaté.

Outre ces membres du CNLS, cette rencontre présidée par le Premier ministre, Saïd Fofana avec à ses côtés la première dame, Djènè Kaba, a également connu la présence des présidents des institutions républicaines, du directeur régional de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Mamadou Diallo, représentant le directeur exécutif de cette institution onusienne, du coordonnateur du Système des Nations Unies, des religieux, des représentants de la Société civile, du secteur privé, des institutions bi et multilatérales, des acteurs et autres partenaires techniques et financiers de la riposte au Sida.

S’inscrivant dans une perspective de renforcement des acquis de l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien, il a été question au cours de cette cérémonie du parler du Cadre stratégique national (CSN) de lutte contre les IST et le VIH/SIDA de la République de Guinée défini pour 5 ans, à compter de 2013 à 2017.

Cette volonté tire sa référence de l’adhésion de la Guinée par la Guinée à la Déclaration politique sur le VIH/SIDA  libellée ‘’Intensifier nos efforts pour éliminer le VIH/SIDA’’, et adoptée lors de la réunion de juin 2011 à New York.

La vision du CSN s’inscrit donc dans la dynamique internationale pour l’atteinte des objectifs mondiaux de lutte contre le Sida à savoir : parvenir à zéro infection, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida d’ici 2015.

Sélectionné pour vous :  Martine Condé sort un carton jaune contre « Les Grandes Gueules »

D’ici le parachèvement du délai imparti pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement, ce Cadre doit consolider les acquis de plus de 20 ans de lutte contre cette pandémie en Guinée, et a la particularité d’être de type troisième génération.

Essentiellement axé sur les résultats, il prend en compte les nouvelles orientations mondiales et nationales en termes de riposte au VIH, qui sont elles-mêmes constituées entre autres par le plan d’élimination du VIH de la mère à l’enfant, les nouvelles directives de l’Organisation mondiale de la Santé en matière de traitement antirétroviral, le cadre d’action de l’initiative Traitement 2015 de l’ONUSIDA et le nouveau modèle de financement du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme.

A en croire les cadres du CNLS, l’analyse de la situation actuelle de l’épidémie et l’analyse de la réponse de la période 2008-2012 ont permis de définir 6 résultats, 23 résultats effets et 46 résultats produits en termes de résultats à atteindre à la fin de la mise en œuvre du CSN 2013-2017.

A rappeler Le projet a un budget de 249000 dollars US.

Mady Bangoura pour VisionGuinee.Info

00224 664 294 851

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info