Ultimate magazine theme for WordPress.

Le CNT autorise le gouvernement à ratifier un accord de financement de 18,80 millions de dollars entre la Guinée et BID

0

En marge d’une plénière tenue, samedi 17 septembre, le Conseil national de la transition (CNT) a procédé à l’examen et à l’adoption des accords (cadre-mandat- assistance technique et prêt relatifs au projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration des eaux usées de Conakry signé entre la Guinée et la Banque Islamique de développement (BID).

Ces accords de financement ont été signés le 6 avril entre la Banque islamique de développement et la Guinée.

Soumis pour examen à la Commission du Plan, des Affaires Financières et du contrôle Budgétaire du CNT, le montant global du financement est de 18,80 millions de dollars US dont, 10 millions de dollars de prêt, 8,5 millions de dollars de vente à tempérament et 300 mille dollars de don.

Les objectifs assignés à ce projet de modernisation et l’extension de la station d’épuration des eaux usées de Conakry sont entre autres de mettre à niveau et augmenter la capacité de la station existante de 7 000m 7jour à 25 800 mètres cubes/jour à l’horizon 2035.

Il est également question de renouveler les 5 stations de pompage des eaux usées existantes afin de répondre aux normes internationales, améliorer le cadre institutionnel et règlementaire qui régit le secteur d’assainissement et créer un environnement propice, mais aussi et surtout renforcer les capacités du personnel de l’agence d’exécution et des acteurs du secteur de l’assainissement, aider l’équipe d’exécution dans l’exploitation et l’entretien de la station d’épuration pendant les deux premières années d’exploitation afin d’assurer la durabilité du projet.

Le projet va ainsi contribuer à la protection de l’environnement et à l’amélioration du cadre de vie et des conditions sanitaires des populations de Kaloum, Matam et Dixinn par le traitement des eaux usées collectées avant leur rejet en mer.

Sélectionné pour vous :  Crise de liquidités dans les banques

Le ministre des Finances, du plan et de l’économie a fait remarquer au CNT le bienfondé de ces accords relatifs aux questions de salubrité et de santé publique en Guinée.

‘’On ne peut pas parler de santé si on n’est pas dans un environnement saint. Je voudrais vous exhorter, au nom du président de la transition et du Premier ministre de bien vouloir accepter la ratification de cet accord de financement’’, a invité ministre Moussa Cissé.

Le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement, colonel Ibrahima Sory Bangoura, a assuré que son département va tout mettre en œuvre pour que les fonds destinés au projet de modernisation et l’extension de la station d’épuration des eaux usées de Conakry soient utilisés dans l’intérêt exclusif de la Guinée.

C’est en présence de 68 conseillers, 6 absents, 7 excusés sur les 81 membres du CNT que le projet autorisant à la ratification de ces accords entre la Guinée et la Banque islamique de développement, après plusieurs recommandations formulées, a été adopté à la majorité.

Le président du CNT, Dansa Kourouma, dans son discours de clôture de cette plénière, a indiqué qu’une commission spéciale sera mise en place à l’hémicycle les jours à venir pour le suivi dans la mise en œuvre des accords signés.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info