Ultimate magazine theme for WordPress.

Le colonel Doumbouya sera-t-il candidat à la présidentielle ? ‘’Il n’est pas prévu’’, clarifie la junte

0

Plus de deux ans du début de la transition en Guinée, des doutes continuent à planer sur un retour rapide de l’ordre constitutionnel. Une probable candidature du colonel Mamadi Doumbouya à la prochaine présidentielle alimente les débats.

Interrogé sur une éventuelle candidature du colonel Mamadi Doumbouya à la prochaine présidentielle sur Rfi, le porte-parole du gouvernement a indiqué qu’il ‘’Il n’est pas prévu qu’un des membres de cette transition puisse être candidat. Cela a été dit et répété à plusieurs reprises par tous les acteurs de la transition.  Cela a été dit’’.

A la question de savoir si l’interdiction des manifestations n’est pas liée à la volonté de la junte confisquer le pouvoir, Ousmane Gaoual Diallo fait remarquer que les autorités n’ont pas interdit toutes les manifestations en Guinée.

‘’Cela n’a pas été acté. Il a été demandé aux acteurs politiques et de la société civile de circonscrire les manifestations dans des périmètres bien définis parce qu’il y a eu régulièrement des victimes lors que les manifestations se déroulent sur un certain nombre d’axes du territoire. Ce n’est pas une interdiction, c’est un encadrement. Jusqu’à preuve de contraire, les partis politiques, les organisations de la société civile tiennent leurs assemblées dans leurs assemblées’’, clarifie-t-il.

Et d’insister : ‘’On peut manifester, mais pas sur une rue. Dans les sièges des partis politiques, il n’est interdit à personne de manifester, de s’exprimer, de critiquer l’action du gouvernement’’.

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique assure que les auteurs des crimes commis pendant les manifestations seront traqués et traduits devant la justice pour répondre de leurs actes.

‘’Il y a eu des cas d’arrestations y compris parmi les membres des forces de défense et de sécurité’’, dit-il. Avant préciser que ‘’les procédures sont en cours. Lorsque ce n’est pas un flagrant délit, les procédures d’enquêtes peuvent prendre le temps nécessaire, mais il faut noter que c’est un progrès important, l’arrestation des suspects (…). Lorsque les éléments seront réunis, un procès sera ouvert pour juger les accusés’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info