Ultimate magazine theme for WordPress.

Le DG du FONIJ Abdourahmane Baldé soutient plusieurs entrepreneures : ‘’Ce n’est pas le diplôme qui compte, c’est l’idée’’

0

Ce lundi, à l’occasion du lancement du Réseau des aspirantes et jeunes filles entrepreneures de Guinée, le directeur général du FONIJ a salué l’engagement des entrepreneures guinéennes. Abdourahmane Baldé promet d’accompagner cette structure pour mener à bien sa mission.

La coordinatrice du Réseau des aspirantes et jeunes filles entrepreneures de Guinée promet d’œuvrer pour un meilleur épanouissement de la couche féminine.

‘’Nous formons un réseau dédié à l’autonomisation et à l’épanouissement des jeunes femmes entrepreneures de Guinée. Avec ce réseau, nous allons non seulement faciliter le travail ensemble,  mais aussi et surtout faire en sorte que quand on parle de l’entrepreneuriat, que la Guinée soit au haut niveau. La mission de notre réseau est de créer un environnement stimulant, inspirant et favorable à l’épanouissement des jeunes filles et entrepreneures de Guinée’’, indique Mariama Oury Sall.

Et de souligner : ‘’Nous sommes accompagnées par le FONIJ qui s’efforce de fournir les outils, les ressources et nous ouvre des portes pour qu’on puisse être vraiment vues dans le cadre de nos activités entrepreneuriales. L’objectif est de soutenir notre esprit entrepreneuriat (…). Nous allons faire en sorte que désormais quand on parle de jeunes femmes entrepreneures en Guinée, nous soyons les représentantes’’.

Le directeur général du FONIJ assure qu’à travers cette initiative, ‘’nous avons rencontré de nouvelles ambassadrices de notre République. Vous êtes la partie saine de l’expression de la dignité du peuple, vous qui avez renoncé au chemin facile, aux activités faciles pour vous battre sous le soleil et la pluie pour réfléchir, concevoir afin de mettre en place des initiatives allant dans le sens de produire quelque chose qui est guinéen’’.

‘’Quand nous avons appris que vous avez la volonté de lancer le Réseau des jeunes filles aspirantes et entrepreneures de Guinée, nous avons décidé de répondre à l’invitation. Nous demandons à l’ensemble des jeunes filles de Guinée de se joindre à vous. Bientôt, vous verrez l’importance de ce que vous venez d’accomplir. Parce que quand on est entrepreneurs, on est fiers. Vous allez aider à recruter d’autres jeunes, à les former, les coacher, les rassurer, les persuader de sortir du chemin violent de la pauvreté’’, explique Abdourahmane Baldé.

Avant de rendre ‘’hommage à l’ensemble des jeunes filles qui se battent au quotidien. Je sais que c’est difficile. Mais vous avez relevé le défi. L’Etat le meilleur père de famille. Nous allons vous accompagner et mobiliser d’autres partenaires grâce à l’engagement du ministre de la jeunesse et de sports pour qu’ensemble, nous puissions avancer main dans la main’’.

Il assure que ‘’ce n’est pas le diplôme qui compte, c’est l’idée. Venez, on va vous accompagner (…). Nous voulons valoriser cette jeunesse guinéenne pour éteindre le désespoir’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info