Ultimate magazine theme for WordPress.

Le gouvernement ‘’rencontre beaucoup de difficultés’’ dans la lutte contre la corruption, avoue un proche d’Alpha Condé

2

[dropcap]L[/dropcap]ors de sa prise de fonction, le Premier ministre Kassory Fofana s’est engagé à placer la lutte contre la corruption au cœur des préoccupations de son gouvernement. Des voix s’élèvent pour indiquer l’actuel locataire du palais de la colombe est mal placé pour mener cette lutte.

Pour le ministre de l’industrie, le problème de la Guinée, ‘’c’est moins les voleurs que les receleurs encore plus nombreux. On accuse les fonctionnaires de voler, mais combien de receleurs il y a-t-il dans ce pays ?’’

‘’C’est une demande légitime de lutter contre la corruption, mais qui empêche d’aller loin dans cette lutte et que le vol soit puni ?’’, se demande Tibou Kamara, précisant que ‘’dès que vous touchez à quelqu’un, sa communauté se lève, ses amis ou ses soutiens se lèvent’’.

Le conseiller spécial du président de la République avoue que ‘’le gouvernement est dans sa mission de lutter contre la corruption, mais il rencontre beaucoup de difficultés. Parce qu’il y a un obstacle social à cela. Même lorsque le président limoge quelqu’un pour faute lourde, c’est la communauté qui demande pardon.  Lorsque la justice se saisit d’un dossier, on crie à l’injustice’’.

Selon Tibou Kamara, les guinéens, dans leur majorité, veulent une chose et son contraire. ‘’Lutter contre la corruption suppose qu’on mène la lutte sans discrimination’’, souligne-t-il. ‘’Mais dans ce pays, il semble que l’action publique doit être orientée contre certains. Il y en a qui veulent un statut d’intouchables’’, martèle le ministre de l’industrie.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
2 commentaires
  1. I. Mb. SOW dit

    Tibou Kamara se moque de son monde en assimilant la majorité des Guinéens à ces mafias communautaro- religieuses que nos médiocres pouvoirs successifs ont générées et consolidées progressivement. Il suffit de voir les exemples des domaines de la Sig-Madina ou de la Casse de Dixinn, où l’Etat ne peut pas faire déguerpir les occupants illégaux… Alors que dans des zones comme Kaporo-rails ou ailleurs, on connaît la brutalité dont usent les agents du même Etat.
    Mais, c’est l’idée même d’un AC voulant faire appliquer un programme de lutte contre la corruption par un IKF qui fait plutôt cosmétique. car si ces deux champions absolus de la corruption et du pillage de nos ressources voulaient se moquer des partenaires étrangers qui pointent à juste titre l’ampleur de ce phénomène en Guinée, ils ne s’y prendraient pas autrement. Tibou ne fait que jouer sa partition comique.

  2. Daouda dit

    Qui connaît un prisonnier pour la corruption depuis l’arrivé de Alpha Condé..?
    Avec lui la porte de la corruption est ouvert..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info