Ultimate magazine theme for WordPress.

Le ministre Guillaume Hawing met des motos à la disposition des délégués scolaires de l’enseignement élémentaire

0

Dans le but de redorer l’image du système éducatif guinéen, le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation continue de s’activer sur le terrain. Ce vendredi, en plus du lancement de la 2ème phase du Learning Passport qui se matérialise par la remise de tablettes offertes par l’UNICEF, Guillaume Hawing a procédé à la remise des centaines de motos aux Délégués scolaires de l’enseignement élémentaire (DSEE) de l’intérieur du pays.

‘’La pandémie de COVID-19 et la maladie à virus Ebola ont mis en lumière la fragilité d’une éducation uniquement basée sur le présentiel la nécessité d’investir dans des services de formation en ligne pouvant répondre à des situations de crise mais aussi être utilisée comme complément de l’enseignement dispensé en classe. En outre, l’UNICEF a soutenu la formation de 270 enseignants sur l’utilisation de la plateforme Learning Passeport’’, a indiqué la représentante adjointe de l’Unicef en Guinée Alessia Turco au cours de la cérémonie de remise des tablettes.

Pour directeur de l’Institut national de recherche et d’action pédagogique (NRAP), au cours de la première phase du projet Learning Passport, ‘’nous avons touché deux directions d’études, deux personnes chargées de l’entretien des tablettes, dix enseignants expérimentateurs, deux délégués scolaires des écoles pilotes et 614 élèves’’.

Pour la phase 2, assure Malick Bah, ‘’en plus des 120 fiches d’activités pédagogiques en français et mathématiques embarquées pour la phase 1, plus de 2 394 fiches de leçons sont déjà disponibles sur la plateforme. Ces cours couvrent les disciplines fondamentales en calcul, français et sciences du CP1 à la 10ème année’’.

En janvier 2022, indique le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, ‘’nous avons lancé la phase 1 de Learning passport. Les informations que j’ai reçues du bon fonctionnement de l’expérimentation me rassurent’’.

‘’L’efficacité d’un système éducatif est tributaire de la qualité des intrants pédagogiques, de l’utilisation des innovations pédagogique centrée sur l’apprenant ; de la formation des enseignants et des mécanismes de suivi/ évaluation des activités d’apprentissage. A l’ère du numérique et de la digitalisation, la plateforme Learning passport constitue une opportunité pour introduire dans les écoles des technologies innovantes pour la qualification des actes d’enseignement et d’apprentissage des élèves’’, assure Guillaume Hawing.

‘’C’est une fierté pour moi et de tous les membres du cabinet de notre département de comprendre que 614 élèves de Cours élémentaires dont 310 filles des écoles pilotes de Ratoma centre et de Gbessia Port sont initiés à l’approche Learning Passport. Ces élèves et leurs enseignants se sont montrés capables d’exploiter les contenus pédagogiques embarqués sur la plateforme numérique à travers les tablettes offertes par l’Unicef pour améliorer leurs compétences en français et en mathématiques (…). Cette fois-ci, au lieu de deux écoles, nous travaillerons avec 48 publiques et privées de Conakry et 2 écoles primaires de Kindia’’, dira-t-il.

Des motos pour les DSEE…

Le patron du département de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation a procédé par la suite à la remise de 70 motos aux Délégués scolaires de l’enseignement élémentaire de l’intérieur du pays.

Pour le directeur national de l’enseignement fondamental Pierre Touré, ‘’ces délégués constituent les maillons forts de l’éducation à la base. Ils sont au total 453 dans tout le pays. Et à ce jour, dans l’exercice de leurs fonctions, ils sont confrontés à des difficultés liées au manque de déplacement et matériels informatiques. Aujourd’hui, le manque de moyens de déplacement ne sera plus qu’un lointain souvenir pour ces 70 délégués scolaires bénéficiaires’’.

Pour Ibrahima Sory Traoré, le porte-parole des bénéficiaires, ‘’ce geste vient à point nommé au moment où  la qualification du système éducatif est l’une des priorités du gouvernement de transition. Nous nous engageons à utiliser ces engins à bon escient pour soutenir l’idée de qualification du système éducatif gouvernement. Nous souhaitons que ce geste soit élargi à tous les DSEE accompagné d’outils informatiques’’.

Quant au ministre Hawing, il a fait remarquer que ces délégués parcourent des kilomètres pour s’assurer que les cours se déroulent dans une école. ‘’Il y en qui sont à 30 Km, 60 Km à 100 Km des différentes écoles. Si vous voulez quelqu’un fasse un bon travail, qu’il soit opérationnel et efficace est-ce qu’il peut parcourir 50 Km à 100 Km ? Voilà pourquoi des instructions nous ont été données par le chef de l’Etat de tout faire pour mettre à la disposition de ces DSEE. Ça va continuer avec tous les autres DSEE du pays (…). C’est aussi ça la refondation. Les cadres ne sont pas qu’à Conakry seulement. Ils sont partout’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info