Ultimate magazine theme for WordPress.

Le mouvement « Je n’en veux plus » de l’artiste Elie Kamano se dote d’un Comité de veille

2

[dropcap] L[/dropcap]e mouvement « Je n’en veux plus » est un groupe de pression populaire et populiste qui se bat pour l’alternance politique dans la transparence et la quiétude en 2015 au cours d’une échéance électorale inclusive et en laquelle les populations auront foi en vue parer à la violence sous toutes ses formes. Il est composé de jeunes issus de partis politiques, de la Société civile, du Syndicat et d’artistes.

ELIEA son siège de Yémbéya ce dimanche 31 août, ses membres massivement mobilisés, ont procédé à la mise en place d’un Comité de veille devant élaborer un plan de travail relatif à l’entame des activités du mouvement sur le terrain. La rencontre a été rehaussée de la présence des représentants du Mouvement Sauvons la Guinée (MSG), un autre groupe de pression basé à Dixinn et qui combat pour la même cause. Outre les objectifs cités plus haut, ces deux entités ont en commun des valeurs dont entre autres, favoriser l’expression et l’émergence de la jeunesse, être les porte-voix des sans voix, avec pour idéal, « l’avenir, ce n’est pas demain, c’est maintenant ». Le mouvement ambitionne de redynamiser ses antennes dans les 5 communes de Conakry avant de les élargir sur les villes de l’intérieur du pays pour défendre ces idéaux.

En recevant ses hôtes de Dixinn , l’initiateur de « Je n’en veux plus » s’est dit tout heureux de voir des jeunes s’unir pour un combat « citoyen » visant à exiger des autorités une alternance politique et la prise en compte de la cause juvénile, mais aussi de l’engouement qu’a pris son mouvement avant même son baptême de feu. « Les grandes révolutions sont parties de petits salons», a introduit le reggaeman. «Après avoir observé le silence pendant 4 ans pour évaluer les actes posés par le premier président ‘‘démocratiquement’’ élu, j’ai réalisé que mon combat dans la musique ne suffit pas. Parce que cela n’a eu aucun effet sur les comportements rétrogrades des autorités de ce pays. D’où la création de ce mouvement qui, dans un avenir proche, fera parler de lui à travers l’Afrique et le reste du monde».

S’inspirant du capitaine Thomas Sankara et fort de l’équipe qui l’accompagne, l’artiste qui se dit menacé, ne compte pas rebrousser chemin même au prix de sa vie, vu que l’histoire retienne de lui, un martyr de la démocratie. « Je peux mourir d’un mal de ventre, de tête ou d’une autre partie du corps, mais qu’est ce que j’aurai laissé à mon peuple ? Alors, mon combat avec mes collègues que vous êtes, est qu’il soit mentionné dans les annales de l’histoire qu’un artiste accompagné de braves jeunes de pays, a osé mettre sa carrière en jeu pour sortir tout un peuple de la léthargie.» Avant la rencontre, il a été procédé à la mise en place d’un Comité de veille avec comme attributions, élaborer un plan de travail en vue d’entamer les jours suivants les travaux de commissions. Il s’agit d’un Comité restreint composé de 6 membres seulement.

Et sur la restriction de ce comité, les membres du mouvement se sont accordés sur le principe selon lequel la personnalisation est souvent à la base de la disparition des mouvements en Guinée. Pour l’heure, nul n’est président et nul n’est sympathisant. Tout le monde est membre actif à part entière du mouvement. La prochaine rencontre est prévue dimanche 7 septembre au domicile du général Elie Kamano.

Mady Bangoura pour VisionGuinee.Info

00224 664 294 851

Place this code at the end of your tag:
2 commentaires
  1. mamadou alpha bah dit

    dicourarage est k la jeunesse guinneen sace k la guinne aparetiene ala jeunesse est nonpa au politisiene

  2. elhadj sow dit

    sil croi quon va le suivre il a menti on a cmpri sa politique de merdre il est drogué jusquo bout come ça

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info