Ultimate magazine theme for WordPress.

Le président Macron invite le général Doumbouya en France

0

L’information a été donnée ce vendredi 7 juin par l’ambassadeur de France en Guinée au cours d’un entretien avec le ministre de la jeunesse et des sports. Marc Fonbaustier, en compagnie de son conseiller de coopération et d’action culturelle Sébastien Vittet, a annoncé d’autres projets dont la création d’une école de cirque et d’une académie sportive structurante pour détecter de jeunes talents.

Selon le ministre de la jeunesse et des sports, la participation aux Jeux olympiques favorisera le repositionnement de la Guinée sur le plan international.

Pour l’ambassadeur de la France à Conakry, la Guinée aura l’occasion de montrer ses talents aux Jeux olympiques. ‘’Je pense qu’on aura une très belle illustration dans les séquences des Jeux olympiques et para-olympiques de Paris. Je suis très frappé par le fait que les jeux olympiques est un évènement planétaire. Tout le monde, en regardant ces jeux sera un peu à Paris. Mais moi, en tant qu’ambassadeur de la France en Guinée, j’ai un cœur et une attention plus spéciale à la Guinée et c’est normal’’, indique Marc Fonbaustier.

Avant de poursuivre : ‘’Il se trouve que ces Jeux Olympiques doivent être une occasion de marquer très fortement notre relation bilatérale, d’amitié, séculaire, sous les mêmes horizons avec un destin lié et un passé commun très riche’’.

Et d’annoncer : ‘’D’une part, Monsieur le ministre, j’ai l’honneur de vous confirmer que le président de la transition, le Général Mamadi Doumbouya et, à travers lui la Guinée, est invité à la cérémonie d’ouverture de ces Jeux qui aura lieu les 25 et 26 juillet. Il a aussi l’invitation cosignée par le Président de la République française et par le président du comité olympique. C’est quelque chose qui nous frappe. Nous aurons une présence sportive guinéenne historiquement élevée à ces Jeux olympiques’’.

Donc, dit-il, ‘’en tant qu’ambassadeur je me réjouis de voir que la Guinée sera au rendez-vous du sport de haut niveau avec une douzaine d’athlètes’’.

Au cours de cet entretien, le ministre Bogola Haba a sollicité l’expertise de la France pour le développement du sport à la base notamment. Une requête acceptée par le diplomate français qui promet ‘’nous allons ensemble essayer de construire un centre, une académie structurante qui permet de détecter des talents, de les former pour donner tout le monde la chance. La France répondra à votre demande’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info