Ultimate magazine theme for WordPress.

Le principal défi du Syli national à la CAN en Côte d’Ivoire

0

Avant le regroupement prévu le 28 décembre à Conakry, le sélectionneur du Syli national de Guinée Kaba Diawara, a présenté une liste de 25 joueurs devant compétir lors de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) en Côte d’Ivoire. Le franco-guinéen n’a plus qu’un seul défi à réaliser pour ravir la vedette à ses concurrents lors de cette compétition continentale majeure.

La publication de la liste des retenus pour prendre part à la CAN 2023 s’est faite à quelques jours de la fin de l’année. L’équipe du sélectionneur national Kaba Diawara a été annoncée le 30 décembre aux Emirats Arabes Unis où il fait ses préparatifs jusqu’au 12 janvier 2024 à Dubaï.

Il a ensuite livré lundi 08 janvier un match amical contre le Nigeria qui s’est soldé de deux buts à zéro en faveur du Syli national. Une occasion pour tester ses meilleurs joueurs du Syli national pour bien s’illustrer dans le groupe C de la CAN où il se retrouve avec les Lions indomptables du Cameroun, les Lions du Sénégal et les Scorpions de la Gambie.

Le portier du Horoya AC, Moussa Camara, est en belle forme en ce moment. Il est dans le bel dispositif des gardiens avec Ibrahim Koné (Hibernians FC de Malte) et Aly Kéita (Ostersunds de Suède).

Au niveau de la défense, Kaba Diawara mise sur les belles performances de Sékou Oumar Sylla (SC Cambuur / Pays-Bas), Julian Jeanvier (Kayserispor de Turquie), Saidou Sow (Strasbourg de France), Mohamed Ali Camara (Young Boys de Suisse), Antoine Conté (Botev Plovdiv de Bulgarie), Ibrahim Diakité (Stade Reims de France), Issiaga Sylla (Montpellier de France) et Mouctar Diakhaby (Valence CF d’Espagne).

Au milieu de terrain, Kaba Diawara compte sur Amadou Diawara (Anderlecht de la Belgique), Abdoulaye Touré (Le Havre de France), Seydouba Cissé (Leganes d’Espagne), Mory Konaté (KV Malines de la Belgique), Moriba Kourouma (RB Leipzig d’Allemagne), Naby Kéita (SV Werder Brême d’Allemagne), Aguibou Camara (Atromitos de la Grèce) et Karim Cissé (AS Saint-Étienne de France).

Un seul défi

Ces grands noms complètent la liste avec les attaquants François Kamano (Abha FC d’Arabie Saoudite), Morgan Guilavogui (RC Lens en France), Serhou Guirassy (Stuttgart en Allemagne), Mohamed Bayo (Le Havre en France), José Martinez Kanté et Facinet Conté (SC Bastia en France).

Avec cette belle équipe, le franco-guinéen, natif de Toulon, peut paraphraser Napoléon en disant : « impossible n’est pas guinéen » dans cette CAN. L’entraîneur Diawara a profité du bel environnement qu’offrent les stades de Dubaï pour préparer ses poulains à atteindre les demi-finales de la compétition et se fixer comme objectif ultime de remporter la première CAN de l’histoire de la Guinée.

Il lui faut néanmoins parvenir à renforcer la cohésion de ce Syli condition sine qua non pour assurer l’efficacité de ses finitions. Diawara doit tout juste prendre au sérieux la confrontation du Syli avec les Lions du Sénégal, champions d’Afrique en titre et son face à face avec les Scorpions de Gambie aussi en raison du fait que pour sa première participation à la CAN en 2021 (du 9 janvier au 6 février 2022), cette combative équipe a atteint les quarts-de-finale.

Lors du dernier entraînement à Yamouskoro, Diawara a certainement pu travailler aussi sa stratégie et donner toutes les chances de succès possibles aux joueurs du Syli national pour laminer les Lions indomptables du Cameroun cinq fois vainqueur de la CAN (en 1984, 1988, 2000, 2002 et 2017) et réaliser son meilleur palmarès pendant cette compétition africaine de football qui se déroule en Côte d’Ivoire depuis le 13 janvier jusqu’au 11 février prochain.

Par Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info