Ultimate magazine theme for WordPress.

Le RPG alerte les guinéens sur les velléités du général Doumbouya et Cie : ‘’Ils ne sont pas prêts à quitter le pouvoir’’

0

Le discours du président du Conseil national de la transition (CNT), Dansa Kourouma, tenu lors de la réunion de la Commission politique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) du 29 et 30 avril au Luxembourg, ne passe dans les rangs du RPG Arc-en-ciel. Le camp d’Alpha Condé dénonce une volonté de la junte de manœuvre pour l’exclure des prochaines compétitions électorales.

‘’Quand un haut responsable dit que nous n’allons pas continuer à organiser des élections si ce sont les mêmes qui doivent gagner, cela doit donner à réfléchir. Il y a deux possibilités : soit on a peur d’organiser les élections ou on ne veut pas organiser les élections avec ceux qu’ils estiment pouvoir gagner les élections. Donc, il y a une velléité d’exclusion qui se pointe à l’horizon. Mais je pense que le peuple de Guinée n’acceptera pas l’exclusion’’, martèler l’ancien ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Lansana Komara estime que les autorités de la transition n’ont pas la volonté d’organiser des compétitions électorales. ‘’On a peur d’organiser les élections. Et par ricochet, on a peur de quitter le pouvoir. Ils doivent savoir qu’en démocratie, c’est le peuple qui donne le pouvoir. On entend souvent dire que quand la France est derrière telle personne, c’est elle qui va gagner ou le CNRD va donner le pouvoir à X ou Y. C’est faux. Seul votre engagement peut nous donner le pouvoir. Donc, restez mobilisés et bien engagés’’, lance-t-il à l’endroit des militants et sympathisants du parti d’Alpha Condé.

Il soutient que ‘’le peuple peut donner le pouvoir plusieurs à un même groupe de partis politiques. Dire que si on organise les élections, ce sont les mêmes qui peuvent gagner plusieurs fois, cela prouve à suffisance la mauvaise foi de nos dirigeants. Si le peuple est satisfait de la gestion d’un groupe, il peut renouveler. C’est clair. Et s’il n’est pas satisfait, il peut retirer la confiance. C’est ça la démocratie’’.

‘’Il faut que nos dirigeants sachent que c’est le peuple avant tout. Donc, laissons le choix au peuple, n’ayons pas peur des élections. Vouloir fuir les élections est antidémocratique. Nous pensons que la raison du refus de l’organisation des élections se trouve ailleurs. Ce n’est pas parce que tel ou tel autre va gagner plusieurs fois. En réalité, les dirigeants actuels ne sont pas prêtes pour les élections. Et par ricochet, ils ne sont pas prêts à quitter le pouvoir’’, dénonce ce cadre de l’ancien parti au pouvoir.

Il dit à qui veut l’entendre que sortie médiatique de Dansa Kourouma traduit un ‘’langage de haine et de rancune. Alors que ni la haine, ni la vengeance ne peut assurer la paix et la sécurité dans un pays. Nous demandons à ceux qui pensent de la sorte de sortir de ce genre de discours qui perturbent la transition et désoriente le chef de la transition’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info