Ultimate magazine theme for WordPress.

Le RPG Arc-en-ciel peine à mobiliser ses militants : ‘’Nous allons commencer les contrôles’’

0

Depuis la chute d’Alpha Condé et l’arrivée de la junte au pouvoir, la mobilisation est loin d’être au rendez-vous du siège de l’ancien parti au pouvoir. Entre changement de vestes et désistement, le navire jaune se vide de plus en plus et ses militants se comptent du bout des doigts lors des assemblées générales.

Face à cette situation, le bureau politique national du parti veut passer à la vitesse supérieure. ‘’Nous allons ouvrir une liste pour que chacun s’enregistre pendant les assemblées’’, a annoncé, ce samedi 10 février, le président du bureau des cadres du RPG Arc-en-ciel.

Et de prévenir : ‘’Il y aura un congrès, il faut que les gens soient conscients de cela. Et qui peut être élu ? Ceux qui sont conséquents, intègres et qui dans des moments difficiles, comme quand nous étions dans l’opposition, ont continué la lutte. Il ne faut pas que le jour du congrès, qu’on amène des gens qui n’ont jamais assisté au combat’’.

Elhadj Moro Kourouma affirme que ‘’nous avons besoin d’une direction nationale solide, conséquente. Comme le Pr Alpha Condé l’a dit, il faut maintenant qu’il y ait 70% de jeunes  (…). Les jeunes qui se sont bien comportés, seront des continuateurs. Et les sages seront des conseillers et ils vont aider Alpha Condé dans la gestion du parti’’.

Dans la foulée, il annonce que ‘’nous allons commencer les contrôles. Nous ne sanctionnerons pas. Personne ne sera en dehors du parti. Tant que quelqu’un ne dit pas qu’il a quitté le parti, nous le considérons comme militant. C’est pourquoi, ceux qui s’agitent dans la périphérie, ne nous inquiètent pas. Le RPG est un corps indivisible’’.

Il assure qu’après ‘’17 ans de combat dans l’opposition, 11 ans au pouvoir, nous avons suffisamment de maturité pour résister à la pression de n’importe qui. Le RPG Arc-en-ciel n’a jamais été un parti d’argent. Ce ne sont pas des commerçants qui nous ont financés. Chacun est venu dans le parti avec sa propre conviction, en sachant qu’Alpha Condé allait développer ce pays et il l’a fait. Maintenant, la gestion de ce parti appartient à ses dirigeants.  Le problème est entre les dirigeants [du parti] et les militants. Donc, nous comptons beaucoup sur nos responsables’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info