Ultimate magazine theme for WordPress.

Le service de santé de la police rénové et doté d’équipements de dernière génération

0

Il s’agit d’un édifice qui n’avait connu ne serait-ce qu’une couche de peinture depuis belles lurettes. Sous la houlette du ministre Bachir Diallo, le service de santé de la police et de la protection civile a été totalement rénové et équipé. La cérémonie d’inauguration a eu lieu ce mercredi 24 avril en présence du chef état-major général des armées et de plusieurs invités. 

Avec à son actif 11 édifices réalisés à l’intérieur du pays notamment des commissariats centraux de police, le département dirigé par le général Bachir Diallo entend mettre les bouchées doubles.

Le service de santé de la police et de la protection civile est situé à Kaloum, près de la maison centrale de Conakry. Sa rénovation s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par le ministère de la sécurité et de la protection civile.

La nouvelle bâtisse comprend deux bureaux pour le directeur général et son adjoint, une salle de soins, une salle d’urgence médicale, une salle de consultation générale, une salle de tri, deux salles d’hospitalisation avec 12 lits pour offrir un confort optimal.

Le service de santé de la police et de la protection dispose désormais d’un cabinet dentaire, d’une pharmacie, d’un forage équipé de deux cuves, d’un laboratoire d’analyses biomédicales avec un microscope électrique, de deux automates et autres appareils pour les diagnostics de haute précision.

Ce service de santé de la police et de la protection civile, entièrement rénové, est équipé de matériels médicaux de dernière génération et de mobiliers modernes.

Son directeur général rappelle que ‘’ce service a pour mission principale la prise en charge de tous les problèmes sanitaires se rapportant à la police et à la protection civile’’. Le commissaire divisionnaire Dr Georges Faya Tolno estime que sa rénovation est ‘’l’expression éloquente et rassurante que M. le ministre de la sécurité accorde à la police nationale et à la protection civile à l’effet de bien mener leur mission régalienne’’.

Il rassure que son service est déterminé à assurer le bien-être des fonctionnaires de police et de la protection civile et à offrir des soins de santé de qualité aux populations.

Conviée à la cérémonie, la gouverneure de la ville de Conakry a noté que depuis l’avènement du CNDD au pouvoir sous le leadership du général de corps d’armées Mamadi Doumbouya, ‘’les autorités de la transition, à travers le ministère de la sécurité et de la protection civile, ne ménagent aucun effort pour améliorer les conditions de vie et de travail des forces de sécurité sur toute l’étendue du territoire national’’.

La générale 2e section Mahawa Sylla ajoute que par ce geste, ‘’le CNRD exprime à nouveau sa volonté de porter la refondation de nos institutions au cœur des besoins de la population’’.

Le patron du département de la sécurité et de la protection civile a, dans son discours, a souligné que ‘’cet édifice, quoique de taille réduite, répond à la promesse du chef de l’Etat de créer les meilleures conditions de travail et de vie pour nos forces de défense et de sécurité ainsi que les citoyens environnants’’.

Le général Bachir Diallo soutient que ‘’cet événement marque un moment historique, un important jalon dans notre quête commune pour améliorer la santé et le bien-être des fonctionnaires de police et de protection civile’’.

‘’Cette infrastructure sanitaire a été rénovée et dotée d’équipements modernes sans oublier le matériel roulant, une ambulance et un véhicule de service neufs ainsi qu’un corbillard très prochainement. Ces moyens permettront désormais de disposer d’une structure sanitaire de proximité au cœur de Kaloum, non loin du service de santé des armées ainsi que le CHU Ignace Deen’’, note le ministre Diallo.

Pour le ministre de la sécurité, ‘’le sous-investissement dans les structures sanitaires dans notre département depuis de nombreuses décennies a fini par avoir un impact négatif sur la disponibilité des services et des prestations ainsi que sur la qualité des soins administrés à nos personnels. Il a donc fallu l’avènement du CNRD sous le leadership éclairé du général Mamadi Doumbouya pour que l’effectivité de ce service soit une réalité aujourd’hui’’.

Il a remercié tous ceux qui se sont impliqués dans la rénovation de ce centre de santé, en citant notamment ‘’le directeur général de la Loterie nationale de Guinée (LONAGUI) avec qui j’ai travaillé sur ce projet de bout en bout’’.

Plusieurs hauts gradés des forces de défense et de sécurité étaient présents à la rencontre, dont le colonel Aminata Diallo, directrice de la Caisse nationale de prévoyance sociale et porte-parole du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD).

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info