Ultimate magazine theme for WordPress.

Législatives en Guinée : La MOE UE note la politisation de la CENI

0

Dans une déclaration préliminaire faite ce lundi 30 septembre à Conakry, les observateurs de l’Union Européenne ont énuméré quelques irrégularités qui ont caractérisé la tenue des législatives du 28 septembre en Guinée.

Au nombre de ces manquements ces experts de l’Union Européenne citent entre autres l’affichage des listes électorales provisoires réalisé sur la base d’un fichier non épuré, ni consolidé, les demandes d’inscription et de révision qui n’auraient pas toutes été prises en compte et la distribution des cartes d’électeur qui se serait faite en dehors de d’un cadre ‘’normatif suffisant et avec un démarrage tardif’’ selon la déclaration.

Cependant, la Mission déplore toute fois la politisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui, selon les observateurs européens, ne dispose pas de compétences techniques adéquates.

‘’Cette situation a engendré un manque de transparence, de cohérence, d’efficacité et de concertation, notamment à propos de la finalisation de la cartographie des bureaux de vote et du fichier électoral’’.

Dans un document de presse édité à cet effet, les observateurs expliquent la détérioration de ce climat de confiance entre la CENI et les acteurs politiques par l’absence des données désagrégées issues de la révision des listes électorales, le chevauchement des étapes du processus et l’affichage de listes non assainies.

Par ailleurs, ces observateurs étrangers ont salué le civisme des électeurs guinéens et félicité les membres des bureaux de vote qui ont mené leurs missions en l’absence fréquente de matériel sensible.

Pour rappel, ils étaient très nombreux ces guinéens à avoir participé aux élections législatives samedi dernier pour élire les 114 députés devant composer l’Assemblée nationale. Le scrutin a été très attendu. Car, il devrait en principe avoir lieu avant le mois de juin 2011 ; soit 6 mois après l’élection du président Alpha Condé. Mais il avait été plusieurs fois repoussé.

Sélectionné pour vous :  Makanera : ‘’Grâce à son leadership, Kassory Fofana a restauré l'autorité de l'Etat’’

Et contrairement à ce que certains redoutaient, il n’y a eu de violences. En revanche, beaucoup de problèmes techniques ont perturbé les opérations de vote : il manquait parfois de liste de présence, des enveloppes, de l’encre indélébile. Pour l’instant, l’heure est au comptage des voix en vue de leur publication. Au même moment, l’opposition se montre confiante de sa victoire et mat en garde la CENI contre toute falsification des résultats issus des urnes.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info