Ultimate magazine theme for WordPress.

L’émoi dissipé, le cockpit occupé !

0

L’horizon de la diplomatie guinéenne s’était assombri. La tristesse s’était emparée de la diaspora guinéenne à travers le monde, conséquences de l’épisode d’une dissolution.

Que dire de l’avenir de la politique étrangère de la république de Guinée qui a failli frôler le péril ? L’étreinte de l’émoi n’avait que trop duré. Tous s’interrogeaient sur la nature des mains dans lesquelles elle allait chuter. Profanes ou expertes ? Seul l’oracle spartiate aurait pu le prédire.

Heureusement, le dépositaire du pouvoir de nomination a dissipé l’émoi en jetant son dévolu sur des mains expertes. John Ruskin disait dans « Les pierres de Venise » que la suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner, mais ce qu’il vous permet de devenir.

Au vu des résultats qui ont suscité l’adhésion de l’opinion nationale et internationale et bâti la réputation Dr. Morissanda Kouyaté, le ministère des affaires étrangères était devenu sa piste naturelle d’atterrissage sans balise.

Et puisse que c’est de lui qu’il s’agit, le prix Nelson Mandela, ministre au bilan de tous les superlatifs, est à l’origine des actes qui n’ont jamais trahi ses discours. Au point que, son bilan est devenu un cas d’école pour le reste du monde en besoin.

Ce qui a fait dire et à juste titre, le ministre Secrétaire général du gouvernement lors de la cérémonie d’installation que, son maintien est la célébration des acquis à rétablir dans le marbre.

Donc, son retour sans surprise justifie les cérémonies grandioses qui ont accueilli la nouvelle dans les missions diplomatiques et au sein de la diaspora. Il prouve que c’est le pilote titulaire qui revient dans le cockpit.

Aussi, son maintien démontre brillamment, la confirmation d’une dynamique à rééditer. Mais également, la sauvegarde d’une vision innovante de la diplomatie guinéenne.

En outre,Il est temps pour que l’opinion publique découvre, enfin, le socle de la diplomatie guinéenne en cette période.

C’est pourquoi, profitant de son installation, Dr. Morissanda Kouyaté a, dans une intervention riche en métaphores et anaphores diplomatiques, présenté son bréviaire comme suit : « En prenant le pouvoir le 5 septembre 2021, le Général Mamady Doumbouya et ses camarades d’armes ont voulu d’un pays unis, solidaire, développé, prospère, digne, respecté et respectueux dans le concert des nations ». Bien dit et tout dit !

À partir de ce rappel, il est aisé d’appréhender dorénavant que, le visage humain donné à la diplomatie guinéenne, à travers l’organisation et la protection des guinéens établis à l’étranger, visent l’unité et la solidarité entre guinéens.

Que les nombreuses batailles économiques et financières livrées par la diplomatie guinéenne concourent au développement et à la prospérité.

Que l’imposition de la souveraineté nationale internationale de la Guinée par le biais des décisions courageuses.

La rénovation des ambassades guinéennes, le rajeunissement et la féminisation du personnel des missions diplomatiques, participent à enraciner la dignité et le respect de la Guinée dans le concert des nations.

Bella KAMANO

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info