Ultimate magazine theme for WordPress.

Les boursiers guinéens en Russie tirent le diable par la queue  : ‘’Certains d’entre nous ont même du mal à trouver à manger…’’

0

Les étudiant boursiers guinéens en Russie traversent une crise sans précédent. Entre précarité financière et les conséquences de la guerre en Ukraine, nos compatriotes peinent à joindre les deux bouts. Au micro de VisionGuinee, Salou Sacko, responsable des étudiants guinéens, raconte leur quotidien. Entretien…

VisionGuinee : Quelle est la situation des étudiants guinéens en Russie

Salou Sacko : Notre situation est précaire et lamentable financièrement et moralement. Depuis des années, la situation va de pire en pire. Nous n’avons connu aucune amélioration de nos conditions de vie alors que la vie en Russie devient plus chère et difficile.

Ces difficultés sont-elles liées à la guerre en Ukraine

Les difficultés ne sont pas liées à la guerre en Ukraine, mais c’est un facteur aggravant. Tout est devenu plus cher. Les étudiants attendent désespérément le complément de leurs bourses et un geste du gouvernement guinéen. Parce que le coût de la vie est devenu insupportable et affecte négativement la formation des étudiants.

A combien s’élève la bourse que l’Etat guinéen verse à chaque étudiant ?

La contribution de l’État est un complément de bourse qui varie entre 50 à 60 dollars par mois respectivement pour la licence et pour le master et le doctorat.  C’est un montant qui n’a jamais évolué depuis la première République.

Comment parvenez-vous à joindre les deux bouts

Il est difficile d’expliquer cela.  Parfois, certains étudiants ont même du mal à trouver à manger. Face à une telle situation, comment pourront-ils se concentrer sur les cours ? il y a aussi des obligations financières dans les universités par rapport à l’assurance maladie qui est très coûteuse. Cela épuise financièrement les étudiants.

Sélectionné pour vous :  Mohamed Tall de l’UFR sur l’incendie des véhicules à la Casse : ‘’Nous avons vu des cas similaires en 2010’’

Qu’avez-vous à dire au colonel Mamadi Doumbouya et au gouvernement guinéen?

Nos attentes sont énormes. Comme le colonel Doumbouya dit qu’il est venu refonder la Guinée, nous souhaitons qu’il se penche sérieusement le cas des étudiants qui sont l’avenir de la nation. Nous lui demandons d’améliorer confortablement les bourses d’entretien des étudiants guinéens au même niveau que les pays voisins, voire plus, parce que nous le méritons. Que l’Etat favorise le retour et l’insertion obligatoire des étudiants boursiers dans la fonction publique.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info