Ultimate magazine theme for WordPress.

Les camps de Dalein, Alpha Condé, Sidya et Cie dénoncent une ‘’défiance’’ de la junte à l’égard de la communauté internationale

0

A travers un décret, le colonel Mamadi Doumbouya a procédé lundi la création d’un cadre de dialogue inclusif. L’ANAD, la CORED, le FNDC Politique et le RPG Arc-en-ciel saluent la décision, tout en fustigeant l’absence d’une médiation étrangère pour aplanir les divergences.

‘’Le dialogue doit faire l’objet d’un consensus national en vue d’établir les conditions d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel par des élections libres, transparentes et crédibles. Malheureusement, force est de constater que le CNRD est resté fidèle à ses habitudes. Il refuse de tirer les leçons de sa gouvernance unilatérale et autoritaire qui lui valent aujourd’hui l’aliénation de la population et la rupture de confiance avec la classe politique’’, déplorent les quatre coalitions.

Ils notent que les autorités ont décidé d’ignorer ‘’le processus de médiation de la CEDEAO avec son médiateur désigné pour la supervision du dialogue et le G5 avec son apport technique et financier au processus. Cette défiance affichée du CNRD vis-à-vis de la communauté internationale dans un contexte de crise de confiance profonde avec la classe politique et les organisations de la société civile, laisse présager de la volonté de la junte de poursuivre, sans témoin, sa gouvernance arbitraire en cours antinomique d’une transition consensuelle, inclusive et apaisée’’.

Les camps de Dalein, Alpha Condé et Sidya Touré estiment que ‘’seuls la CEDEAO et le médiateur qu’elle a désigné peuvent lever tous les obstacles qui entravent la confiance entre les parties prenantes, notamment les préoccupations exprimées dans les différents memoranda déposés au CNRD et au médiateur. Eux seuls peuvent conduire un dialogue sincère et générateur de consensus en veillant à la mise en œuvre des décisions’’.

Sélectionné pour vous :  Ousmane Kaba à propos d'Alpha Condé : ‘’Comment un homme de plus 80 ans peut se croire éternel ?’’

Et de rappeller que ‘’le seul cadre de dialogue crédible est celui qui mettra en face d’un côté le CNRD et le gouvernement et de l’autre les acteurs politiques et sociaux qui ont des revendications sur la conduite de la Transition, en présence du GS et sous la supervision du médiateur de la CEDEAO’’. Malheureusement, déplorent-elles ,‘’ce cadre n’est pas celui qui est défini dans le décret du 19 septembre 2022, décliné dans le discours du Premier ministre du 20 septembre 2022’’.

C’est pourquoi, les quatre coalitions demandent au ‘’CNRD de renoncer à l’unilatéralisme et de renouer avec l’esprit de la Charte qui consacre le consensus comme base de la conduite de la transition. Seule cette voie peut fonder un cadre de dialogue fécond pour une transition inclusive et apaisée’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info
00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info