Ultimate magazine theme for WordPress.

Les Etats-Unis à l’écoute de la junte sur la conduite de la transition : ‘’Au lieu d’être qu’un simple bailleur de fonds, on veut comprendre’’

0

Dans le cadre de la transition pour un retour à l’ordre constitutionnel, les Etats-Unis continuent d’échanger avec les autorités guinéennes. A l’issue d’une recente rencontre avec le conseiller chargé des affaires politiques de l’ambassade des États-Unis en Guinée et la représentante de l’USAID, le ministre Mory Condé annonce un accompagnement du pays de l’Oncle Sam. 

‘’L’équipe de l’USAID et l’ambassade des Etats-Unis ont réitéré leur engagement à accroitre le financement du chronogramme de la transition notamment le recensement administratif à vocation d’état civil. Nous leur avons fait part du niveau d’avancement mais également des besoins en équipements pour déployer rapidement les équipes sur le terrain afin de procéder au premier tour du recensement à vocation d’état civil qui est prévu normalement avant la fin du premier mois du 2ème trimestre 2024’’, indique le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Egalement, annonce Mory Condé, ‘’nous avons discuté sur d’autres questions liées à la communication, à la mobilisation sociale qui seront conduites par des organisations non gouvernementales. Ils ont réitéré l’engagement de leurs partenaires IFES et NDI pour accompagner ce processus dans toutes les localités’’. 

Pour le conseiller politique de l’ambassade des USA, Zachary Scott-Christensen, ‘’avec le RAVEC, ce serait possible de faire le registre. Nous sommes là pour aider le gouvernement. On espère pouvoir travailler ensemble pour nous assurer que la transition réussisse’’.  

‘’On a discuté sur ce que le gouvernement américain peut faire pour mieux soutenir le RAVEC mais aussi de la transition en général. On voit peut-être qu’on a des possibilités de réaligner certains projets pour ajouter un peu d’argent à travers le RAVEC. On a discuté parce qu’on veut bien avoir un système de consultation avec le ministre au lieu d’être un simple bailleur de fonds, on veut comprendre. Avec le gouvernement, on va constituer un partenariat pour savoir ce qu’il y a comme besoins et on va essayer de répondre’’, promet Cheryl Anderson, directrice de l’USAID en Guinée et en Sierra Leone qui s’exprimait au micro de la télévision nationale. 

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info