Ultimate magazine theme for WordPress.

Les greffiers et les notaires de Guinée réçus par le ministre Alphonse Charles Wright

0

Ce vendredi 5 août 2022, le ministre de la justice et des droits de l’homme a reçu successivement la Chambre nationale des notaires de Guinée et l’Association des greffiers de Guinée. Ces deux entités ont tenu à avoir une rencontre de prise de contact avec le nouveau garde des sceaux. 

A peine installé, le nouveau bureau de l’Association des greffiers de Guinée a eu des échanges avec le ministre Alphonse Charles Wright.

‘’Le 30 juillet passé, l’Association des greffiers de Guinée s’est retrouvée à Kindia pour mettre en place un nouveau bureau à la tête duquel j’ai été élu majoritairement par les membres. Il fallait qu’on vienne, parce que le ministre en personne était à Kindia avec beaucoup de membres du département et le Premier président de la Cour suprême et autres. Donc c’est une visite de courtoisie pour lui présenter le bureau’’, indique Mamadou Forè Oularé.

Le président de l’Association des greffiers de Guinée, par ailleurs greffier en chef de la justice de paix de Mandiana, promet d’accompagner le ministre de la Justice. ‘’On sait qu’il se bat pour cette profession avant même qu’il ne soit ministre’’, souligne M. Oularé.

La Chambre nationale des notaires de Guinée a aussi été reçue par le garde des sceaux. Installé aussi en mai dernier, ce bureau a jugé utile de prendre contact avec Charles Wright.

‘’Il était question d’échanger avec lui des différentes activités que nous comptons mener. La question du toilettage des textes, il faut commencer par ça. Il faut toiletter les textes qui régissent les notaires qui datent de 1993. Il a mis l’accent là-dessus et nous allons nous y atteler maintenant’’, a souligné Maître Kandet Oumar Camara.

Sélectionné pour vous :  Face au terrorisme, l’armée guinéenne en état d’alerte

Au nom du garde des Sceaux, c’est le chef de cabinet du ministère de la justice et des droits qui a pris la parole devant la presse. Maître Bily 1 Keita a rappelé qu’à l’intérieur du pays, ‘’tellement que le besoin se fait sentir, le service de notaire est assuré par les chefs de greffe alors que ce sont des corps différents. Les citoyens ne peuvent pas rester sans que leurs besoins conformément à la loi ne soient réglés. Donc il y avait nécessité de les rencontrer et leur faire cette mise au point pour que le texte soit adapté à la réalité et que la profession soit accessible à tous les professionnels du droit’’.

‘’Le greffier est un gardien du secret. Puisqu’il a d’abord la délibération avant que le juge ne monte à l’audience pour rendre publique. Il faut alors qu’il sache raison garder’’, a-t-il fait savoir.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info