Ultimate magazine theme for WordPress.

Les membres du CNT se lancent dans l’agriculture bio

0

Le président du Conseil national de la transition (CNT) et les membres de son institution, outre leurs activités parlementaires, s’engagent dans des actions citoyennes. Ce lundi 15 août, Dansa Kourouma a procédé au lancement officiel du projet « M’ma Lakoè CNT, mon potager citoyen ».

L’objectif des membres du CNT vise à planter, récolter et partager des produits 100% Bio. Ils entendent ainsi contribuer au respect de l’environnement, offrir un minimum de produits frais dans les cantines parlementaires, connecter les conseillers nationaux et le personnel parlementaire autour d’un potager dans une dynamique de solidarité active.

C’est dans l’enceinte du Jardin 2 octobre de Conakry que ce potager citoyen a été amenagé. ‘’En gros, on a quatre-vingt-dix buttes pour le moment. On a pu semer avant-hier et aujourd’hui du gombo, du piment, des épinards, des carottes, de l’oignon et de la laitue. C’est un projet bio. Pour faire la promotion du bio et de l’environnement, on n’a utilisé que de l’engrais naturel biologique’’, précise la conseillère Tiguidanké Traoré, initiatrice du projet.

Le président du CNT, qui a lancé les travaux du projet « M’ma lakhoè CNT », est revenu sur le bien-fondé de la démarche de son institution.

‘’Ce projet est une initiative du CNT pour assurer notre pleine intégration dans la réalisation de l’agriculture biologique. Il ne s’agit pas de faire l’agriculture seulement, mais apporter une marque spéciale aux produits bios’’, indique Dansa Kourouma, assurant que ce projet comporte d’énormes avantages.

‘’Les produits que nous allons récolter seront utilisés pour la cantine du CNT, une partie sera vendue et l’argent investi sur d’autres terres disponibles à Conakry. Quand on s’implique dans cette activité, cela va améliorer le tourisme, l’attractivité de la Guinée. Parce que quand des produits bios seront vendus dans les hôtels, cela va attirer des touristes’’, énumère le président du CNT.

Sélectionné pour vous :  Un député rend hommage à Lansana Conté : ‘’il a beaucoup fait pour la Guinée’’

Cette démarche vise également à encourager l’ensemble des populations à tourner vers l’agriculture pour contribuer au décollage économique de la Guinée.

‘’Chacun doit avoir son petit potager. Notre problème n’est pas de gagner de l’argent, mais d’encourager les autres à retourner vers la terre. On s’attend à ce que chaque école ait son potager. Au temps du PDG, chacun avait son potager scolaire. Nous devons amener les écoles, les universités vers cela. Rentrez dans la cour de l’Université de Sonfonia, vous verrez des espaces à perte de vue. On peut les exploiter’’, assure Dansa Kourouma.

Par ailleurs, ajoute-t-il, ‘’l’ambition qui nous anime, ce n’est pas de faire du spectacle, mais de montrer qu’au-delà de s’asseoir à l’hémicycle pour voter des lois, on peut s’engager dans des actions citoyennes. Quand tout sera fait, on pourra avoir au moins 100 à 150 buttes. S’il y a des buttes qui ne donnent pas, on va les reprendre et les suivre jusqu’à la fin’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info