Ultimate magazine theme for WordPress.

Les réponses factuelles apportées par le Président Alpha Condé…

1

Francois Leroy[dropcap]A[/dropcap] la veille de l’élection présidentielle de 2015, nous avons publié une synthèse sur les actions prioritaires simples à prendre en compte par le président élu. Cette synthèse se focalisait sur la promotion de la cohésion sociale, la réforme du système éducatif et la place de la jeunesse dans notre jeune République.

Nous avions insisté sur le fait que ces deux thèmes constituaient les conditions préalables à la mise en œuvre de toutes les autres réformes qui seront engagées par le gouvernement.

Aussi, il devait être question d’aborder dans un document global d’autres axes notamment les réformes relatives aux secteurs minier, agricole, et financier. Mais ce projet ne sera plus publié car l’auteur s’est rendu compte que ses idées avaient fait l’objet de plagiat de la part d’un parti qui est sorti perdant de la dernière élection présidentielle, ce qui relève de la malhonnêteté intellectuelle.

Dans cet article, nous vous proposons les propositions qui découlaient de notre synthèse, suivis des réponses factuelles posées par le Chef de l’Etat Guinéen. (Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de lire l’article précédent, vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien : http://www.mediaguinee.net/fichiers/article.php?langue=fr&type=rub40&code=calb19657#.VpFKHbQc6u5).  Il découlait de notre analyse les propositions suivantes:

En ce qui concerne la cohésion sociale

-Déconnecter l’exécutif des problèmes purement politiques

-Mettre en place une politique gouvernementale axée sur la cohésion sociale

-Créer un ministère d’Etat de la cohésion sociale.

-Bannir l’ethnocentrisme et garantir le dialogue social

-Assurer l’égalité des chances et mener une politique basée sur la méritocratie.

La réponse apportée par le président de la république sur la promotion de la cohésion sociale

Le président de la république a mis en place un gouvernement de technocrates en y incluant toutes les couches sociales. Il a aussi créé le ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté , et a favorisé l’ouverture en faisant appel aux figures de l’opposition. Aussi force est de constater qu’il veut que chacun joue sa partition, c’est à dire que les politiciens fassent de la politique au sein du parti et que les Gestionnaires gèrent les portefeuilles.

En ce qui concerne l’éducation et la jeunesse

-Orienter les jeunes vers les formations professionnelles axées sur les domaines techniques.

-Réglementer les écoles de formations professionnelles

-Assurer un contrôle renforcé et une évaluation continue des écoles de formation professionnelle, et communiquer autour du sujet.

La réponse apportée par le président de la république sur l’éducation

La réponse du Président de la République se matérialise entre autres par la construction d’écoles de formations professionnelles dont celle de Boké qui vient juste d’être inaugurée, et la volonté de faire de la formation professionnelle un axe prioritaire dans le système éducatif guinéen.

-Mettre en place des aires de jeux, inclure la jeunesse dans la politique de la ville, mettre en place des activités culturelles de tous genres, créer des formations gratuites sur le thème de l’éducation civique et la gestion de la chose publique au sein des quartiers, mener une gestion de proximité basée sur une écoute active, de la part du ministère de la jeunesse et promouvoir la culture du travail.

-Associer les jeunes à toutes les actions publiques.

La réponse apportée par le président de la république sur la jeunesse

Le président de la république a fait de la jeunesse une des priorités de son mandant. Cette volonté commence à prendre forme par la nomination d’un Premier ministre jeune et la nomination de plusieurs ministres quadragénaires.

Nombreux sont ceux qui dans les commentaires de l’article précédent posaient des questions sur certaines de mes propositions. Les réponses ont été apportées, les actes ont commencé à être posés, et l’avis est partagé par le numéro 1 Guinéen.

Je tiens aussi à rappeler que les idées et propositions apportées par mes soins émanent de la volonté d’apporter ma modeste contribution au processus de développement de la Guinée, elles sont donc dépourvues de toute influence politique.

LEROY François

Banque de France

Direction des Entreprises

00337 86 84 58 70

Place this code at the end of your tag:
1 commentaire
  1. amadou Mangué Bangoura dit

    Monsieur Madame suit la réponse de la reforme, c’est bien mes sons pas sou-fusent il faut que Africain se tien consciencieusement de changer ce système dictatorial, j’ai pas confiance à qui que soit même moi, pour partager le pouvoir touts ‘à fait égal, la parti civile n’à plus confiance à 100% pour quoi, un président peux changer les constitutions avec l’ e chèque il peux retourner contre sons peuple, dont ce là in plique que la partie civile à droit de se protéger par une semple organisation, en mettent en place les droits régional, les institutions régional qui seras différent celle du gouvernement. celle-ci un gouvernement civile travailler ensemble surveillez ensemble partager en semble. les caisse régional serons ouvert pour facilité la création des emplois les reformes éducative à travers nos dialecte dans chaque
    région, technique et administrative. Dans cette programme régional il y’a centaine des milliers emploi qui ont été étudier et c’est faisable sur le terrain. Pour l’ intérêts de tous. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info