Ultimate magazine theme for WordPress.

L’ex-chef d’état-major général Oumar Sanoh révèle : ‘’Tous les éléments de Kaléya sont aujourd’hui dans l’armée’’

0

Pour la suite de son audition ce mardi au compte du procès du 28 septembre, l’ex-chef d’état-major général des armées a été interrogé sur le rôle des recrues de Kaleya dans le massacre du 28 septembre. Amené à revenir sur les ordres du général Sékouba Konaté d’aller ‘’bombarder’’ le camp de Kaléya, le colonel Oumar Sanoh indique que les éléments incriminés sont de nos jours dans l’armée.

‘’On ne m’a pas envoyé à Kaleya pour détruire le camp. Tout le monde disait que les éléments de Kaleya voulaient descendre sur Conakry et la débandade avait commencé. Les témoins sont là. Je vous apprends que tous les éléments de Kaleya sont aujourd’hui dans l’armée. On ne peut même pas savoir s’ils sont là. Mais ils sont tous dans l’armée. Il [Sékouba Konaté] a désigné beaucoup de personnes pour aller enlever ces éléments à Kaleya parce que Conakry était menacée, personne n’est parti. Les éléments sont dans les rangs, ils peuvent témoigner, qui est parti les rassembler. Et le lendemain, j’ai envoyé des camions pour les disloquer, les envoyer dans les différents centres à l’intérieur. Ils peuvent dire qui l’a fait’’, explique l’ex-chef d’état-major général des armées.

‘’Vous étiez le chef d’état-major général des armées. Vous avez été le concepteur, le réalisateur de tout ce qui est arrivé. Vous avez mis ce monsieur (Dadis Camara, Ndlr) dans cet état. S’il est là aujourd’hui, c’est à cause de vous. Si Dadis est là, c’est en comptant sur vous. Est-ce que vous savez que c’est vous qui l’avez amené dans le box des accusés ?’’, lui demande l’avocat de Toumba Diakité.

Et le colonel Oumar Sanoh de répondre : ‘’Ça n’engage que vous (…). L’état dans lequel, il est, il ne peut se souvenir de tout. Mais j’ai été l’un des éléments qui l’ont sauvé quand on a tiré sur lui. Je vous le dis aujourd’hui, mais je ne rentrerai pas dans les détails’’.

Pourtant, réplique Me Yomba Kourouma, ‘’c’est le moment de parler. Sinon vous serez condamné. Parce que je me battrai pour que vous soyez condamné’’.

‘’Ceux qui étaient avec lui viendront ici pour témoigner (…). C’est vous qui le dites. Tout ce que j’ai fait, il y a des témoins’’, rassure l’ancien patron des armées.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info