Ultimate magazine theme for WordPress.

Lounceny Camara mort en détention pour 20 millions GNF ? Le procureur de la CRIEF dément : ‘’le principal montant est de 15 milliards GNF’’

0

Le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) est sorti de son silence pour tenter de mettre fin à la polémique née suite à la mort de l’ancien ministre Lounceny Camara. Suite à l’annonce du décès de ce dernier, des voix se sont élevées pour dénoncer sa détention pour un montant de 20 millions de francs guinéens. Ce que dément avec force Aly Touré dans « Le dossier de la semaine ».

‘’Quelqu’un qui est hospitalisé depuis plus de 3 mois pour des raisons de maladie cardiaque, s’il est sous surveillance constante médicale, un AVC peut s’éviter. C’est pourquoi, je veux avoir le dossier médial de M. Lounceny Camara pour l’étudier parce que je vais ouvrir une enquête afin de savoir ce qui s’est passé. Mais, il n’est pas décédé en prison. Non ! Il est décédé dans son lit d’hôpital à Ignace Deen où était hospitalisé’’, indique le procureur de la CRIEF.

Accusé d’avoir refusé l’évacuation de l’ancien ministre, Aly Touré se défend et assure que ‘’l’évacuation n’a jamais été demandée, allez consulter les documents. Quand une demande vient devant les juges, on me la communique pour que je donne mon avis. Mais je n’ai jamais eu un avis à donner sur une quelconque évacuation concernant . Lounceny Camara’’.

Que reprochait la CRIEF à l’ex-président de la CENI ? A cette interrogation, le procureur répond : ‘’On ne peut pas poursuivre un individu pour 20 millions GNF à la CRIEF, ce n’est pas possible contrairement à ce que les gens sont en train de dire. Lounceny Camara n’est pas seul dans le dossier, ils sont cinq. Le montant principal reproché par rapport aux poursuites primaires, c’est 15 milliards GNF. Et ces 15 milliards GNF, c’était par rapport à la construction du siège de l’Assemblée nationale. Il y a d’autres faits qui ont été découverts après, je ne rentrerai pas dans le secret de l’instruction. Mais ce n’était pas pour 20 millions’’.

Sélectionné pour vous :  L'axe de coopération Maroc-Guinée se renforce

‘’Il est dans un dossier dans lequel le principal montant est de 15 milliards GNF. Mais au-delà de tout ça, ce qui est important aujourd’hui, c’est que les guinéens sachent qu’on ne lui a pas refusé son hospitalisation. Il n’a pas fait une semaine en détention. Dès le cinquième jour de sa détention, il est parti à l’hôpital. Même son dernier jour d’interrogatoire, c’est de l’hôpital qu’on l’a envoyé devant le juge et on l’a ramené à l’hôpital après sans passer par la maison centrale’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info