Ultimate magazine theme for WordPress.

L’UFDG au colonel Doumbouya : ‘’le 2 octobre n’est pas la fête de l’armée…’’

0

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 7 octobre 2023 à la Minière, dans la commune de Dixinn. Son vice-président Fodé Oussou Fofana a rappelé aux autorités que le grand défilé qui marqué  les festivités en plein cœur de Kaloum ne devait pas être réservé aux forces de défense et de sécurité.

Dr Fodé Oussou Fofana a regretté le fait que le défilé lors des festivités marquant l’an 65 de l’indépendance de la Guinée soit réservé aux forces de défense et de sécurité. Il dit à qui veut l’entendre que seule la date du 1er novembre est réservée à l’armée guinéenne.

‘’Le 28 septembre, c’est l’ensemble des guinéens qui se sont mobilisés pour dire non à la France, pour qu’on ait notre indépendance le 2 octobre. Nous avons été l’un des premiers pays à dire non à la colonisation. Pendant longtemps, les guinéens ont été fiers de leur armée. La fête du 2 octobre, c’est pour l’ensemble des guinéens. L’accès à Kaloum n’était pas autorisé du 1er au 2 octobre. Les guinéens se sont mobilisés partout dans les quartiers à Conakry et à l’intérieur du pays pour fêter l’indépendance comme pour dire que l’indépendance de la Guinée n’est pas réservée à quelqu’un’’, indique-t-il.

Avant de poursuivre : ‘’Le 2 octobre n’appartient pas à une autorité. La fête du 2 octobre n’appartient pas aux forces de défense et de sécurité. Il n’y a pas un guinéen qui n’est pas fier de notre armée, parce que l’histoire de l’armée guinéenne est liée à une histoire de la libération du continent africain. L’armée guinéenne s’est battue pour que les pays africains accèdent à l’indépendance. Il n’y a pas de raisons qu’on ne soit pas fiers de notre armée’’.

Mais, persiste et signe Fodé Oussou Fofana, ‘’le 2 octobre n’est pas la fête de l’armée. C’est la fête de l’ensemble des guinéens. La fête de l’armée guinéenne, c’est le 1er novembre de chaque année. Donc, il ne faut pas confondre les dates. L’armée a le droit de fêter le 2 octobre comme tous les guinéens aussi ont le droit de fêter le 2 octobre’’.

“Fermer Conakry pour empêcher les citoyens d’aller travailler, les malades de recevoir leurs soins, empêcher les boutiques et pharmacies, empêcher les citoyens de vaquer librement, je pense que ça n’a pas été une bonne idée’’, conclut-il.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info