Ultimate magazine theme for WordPress.

L’UFR en alliance électorale avec le RPG Arc-en-ciel ?

8

Sidya et baidy chez PRG[dropcap]A[/dropcap] l’UFR, ça ne chôme pas. Ça lutte à cor et à cri contre l’accord politique signé entre l’UFDG et le parti au pouvoir ouvrant la voie à la tenue des élections en 2017, mais ça prépare les élections dans les coulisses.

Pour les communes de Kaloum, Matam et Matoto de la zone spéciale de Conakry que le parti a brillamment raflé au scrutin uninominal des législatives de 2013, nos oreilles prolongées ont bien enregistré les dires sur les projections.

Primo, les Ufristes et leur leader bien-aimé Sidya Touré n’attendent plus de faveur de l’Ufdg.

Secundo, le combat se fera sans cadeaux, ni concessions pour la conquête de Matoto, la plus grande commune du pays.

Tertio, instruction est donnée pour approcher les probables candidats du Rpg Arc-en-ciel et voir sur quelles bases réalistes et quelles promesses réalisables nouer une alliance électorale de haute représentation en vue de remporter la commune que lorgne son rival de l’Ufdg.

Quarto, l’Ufr peut laisser la tête de liste au Rpg Arc-en-ciel et ses alliés à Ratoma, Dixinn et Matoto afin de barrer la route à l’Ufdg, mais pas à Matam et Kaloum où «notre parti est bien implanté» que le Rpg Arc-en-ciel et l’Ufdg réunis. «Pourquoi Matoto ? L’Ufr a été le parti qui est arrivé troisième aux législatives avec près de 55.000 voix mais dont le candidat au scrutin uninominal a remporté haut les mains l’élection. Son allié de l’époque, l’Ufdg, est arrivé deuxième avec seulement quelques 75.000 voix contre plus de 100.000 pour le Rpg Arc-en-ciel.»

L’alliance peut aider le parti à obtenir des sièges dans cette commune, désigner des cadres aux postes de chef de quartier en vue des présidentielles prévues dans les trois prochaines années.

le Pop

8 commentaires
  1. Ousmane Diallo dit

    Un parti greffon a toujours besoin pour sa survie d’une tutelle qu’il parasite pour sa survie.Hier l’,ufdfg a assuré, aujourd’hui c’est le rpg qui est sollicité. Que ne ferait pas l’UFR parti parasite pour exister?

  2. osaka dit

    ce du peine perdue les gas ufr sera entere des apres ces elections car a moins ke rpg vous arrange vous norai aucune commune. ki vivra vera

  3. Lalya bah dit

    Je pense que lUFR cette foi ci va être enterrés définitivement vue que le RPG n’a pas d eta d’âme
    Mais l’avenir nous edifiera

  4. Kry dit

    Vraiment UFR est un micro partie ne faut pas les envouloirs Par ce que sans alliance UFR ne pèse pas

  5. Aliou dit

    L UFR en veut à mort à DALEIN et l UFDG car ceux ci ne veulent plus les supporter ou les remorquer … Pauvres de l’UFR ils ne savent plus sur kel pied danser. On verra après février leur poids.

  6. KABA dit

    Une très bonne stratégie politique profitable aux deux partis (RPG et UFR). Dans mes analyses de la cartographie socio-politique de la Guinée, les alliances entre le RPG et l’UFR sont hautement profitables aux deux qui pourront contrôler la quasi-totalité des communes de la haute-guinée, de la basse-côte et de la forêt. Le RPG doit accepter de laisser la tête des communes où l’ufr est très forte (Matam, Kaloum, Boké, Dubréka, Coyah,…). L’ufr soutient le RPG à Dixinn, Fria, Kindia, Dinguiraye, Guaoual,… Ces alliances hautement stratégiques assureront la victoire écrasante et mettront l’ufr en bonne position lors des élections de 2020 (pouvant bénéficier du soutien des militants du RPG parmi lesquels il a de très nombreux sympathisants). Je comprends la panique que cette nouvelle créera au sein de l’ufdg qui est plus constituée de fanfarons sectaristes et victimaires que de stratèges politiques. VIVE l’UFR en 2020!!!

  7. Ousmane Diallo dit

    Vous pouvez rêver. Vous pensez qu’en 2020,le rpg va vous faire la courte échelle pour que le petit Sidya accède à la présidence
    C’est faire injures au rpg et à ses cadres que de penser ainsî .Le rpg vous a vu parasiter l’UFDG et la trahir sans état d’âme, instruit de cette félonie, le rpg en tirera un enseignement utile.

    1. KABA dit

      L’UFR a juste été victime de son mauvais choix contre la volonté de la majorité de ses partisans. Nous n’avons pas connaissance de trahison de l’UFR à l’égard de l’UFDG. Car, il n’y a jamais eu de mariage entre l’UFR et l’UFDG et que les deux partis sont autonomes, défendent chacun son intérêt. M. Sidya TOURE n’est pas en politique pour accompagner un autre parti politique. Elle conquiert le pouvoir comme l’UFDG et tous les autres partis politiques. Où est la trahison dans le fait de l’ufr de s’éloigner d’un parti en manque de leadership crédible comme l’ufdg ?

      Ce qui est certain l’alliance entre le RPG et l’UFR est plus profitable aux deux partis. Ce qui ne veut pas dire qu’ils vont se marier au point qu’à la fin de l’alliance on puisse crier à la trahison. Les partisans de l’ufdg sont les plus nuls en politique. C’est pour cela qu’ils confondent la politique avec l’ethnie et la religion. Je vous rappelle que dans le passé, il y a déjà eu d’alliance entre l’UFR et le RPG et personne n’a crié à trahison encore moins au rejet d’une ethnie, à la fin de l’alliance qui n’était pas à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info