Ultimate magazine theme for WordPress.

L’Union européenne dote les gardes forestiers en matériels et équipements

0

DSCF6093Dans le cadre de la conservation de la diversité biologique, l’Union européenne a offert un important lot de matériels et d’équipements destiné au corps paramilitaire des conservateurs de la nature. La cérémonie de remise officielle de ce don a eu lieu mercredi dans les locaux de la direction nationale des eaux et forêts.

Financé par l’Union européenne et exécuté par le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), le projet d’opérationnalisation du corps paramilitaire des conservateurs de la nature vise à améliorer le système de surveillance des aires protégées et le suivi écologique.

Ce sont au total trois (3) véhicules 4×4, neuf (9) motos, cent (100) vélos tout terrain, deux (2) groupes électrogènes de 20 KVA de chacun et un troisième  de 50 KVA, du matériel informatique et de communication (Ordinateurs, Imprimantes, GPS, radios HF et VHF…), des gilets de sauvetages qui ont été remis aux autorités en charge de l’environnement.DSCF6089

En remettant cet important lot de matériels et d’équipements à la ministre Guinéenne de l’environnement, le Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée a rappelé que la protection des réserves naturelles et bassins versants est une obligation envers l’humanité. Mais,  cette protection ne peut se faire en dehors d’un partenariat avec les populations riveraines qui doivent comprendre les enjeux et leurs intérêts de cette protection, a ajouté Philippe Van Damme.

Selon le diplomate Européen, le Programme d’appui des gardes forestiers comprend trois projets pilotes élaborés dans trois zones dont entre autres le Parc national du haut Niger, la forêt classée de Ziama et les aires protégées du Mont Nimba. Aux dires de Philippe Van Damme, si cette phase pilote est porteuse, son institution continuera de renforcer son soutien aux gardes forestiers dans le cadre du 11e FED entre 2015 et 2020 afin de consolider son appui dans les zones pilotes et ainsi que dans d’autres zones. Le succès de cette phase pilote repose sur une gestion rigoureuse et rationnelle de l’ensemble des équipements et matériels réception, et un renforcement de surveillance sur le terrain, a-t-il renchéri.

Il faudrait à tout prix éviter que les gardes d’aujourd’hui deviennent les braconniers de demain faute d’encadrement par les instances publiques, a conseillé Philippe Van Damme qui recommande la mise en place d’un dispositif de sensibilisation et de mesures dissuasives envers toute infraction au corps de l’environnement ainsi que des poursuites judiciaires systématiques et sans faille contre tout trafiquant d’espèces en danger.DSCF6091

En réponse, la ministre de l’environnement a remercié l’Union européenne pour cet appui au corps paramilitaire des conservateurs de la  nature. Kadiatou N’Diaye s’est ensuite engagée, au nom des écogardes, à faire bon usage de ces équipements et matériels pour l’atteinte des objectifs du projet.

Il revient désormais au Corps paramilitaire des conservateurs de la nature de freiner le rythme alarmant de l’appauvrissement de la diversité biologique et la disparition de certaines espèces animales et végétales en Guinée, a indiqué Mme N’Diaye qui reste convaincue qu’à travers ce corps d’écogardes, le département de l’environnement sera en mesure avec ses unités respectives d’assurer le suivi écologique et la surveillance des aires protégées, la lutte contre le braconnage, l’aménagement et la maintenance des aires protégées.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info