Ultimate magazine theme for WordPress.

Lutte contre la fraude fiscale : sus aux fausses quittances entre les Impôts et la Douane

3
Aboubacar M. Camara, directeur national des impôts
Aboubacar M. Camara, directeur national des impôts

[dropcap]U[/dropcap]n homme en fuite est recherché par l’unité de gendarmerie de la direction nationale des Impôts pour avoir présenté une fausse quittance fiscale à la Douane. Le déclarant a agi au nom et pour le compte d’une société de transit, dont le propriétaire a été interpellé. Enfin le début de la fin de l’impunité pour les fraudes fiscales ?

Le directeur national des Impôts et son homologue des Douanes ont ouvert une procédure en rapport avec le guichet ECOBANK qui accueille les droits afférents aux véhicules d’occasion importés. L’enquête fait suite à la détection d’une fausse quittance dans le dossier présenté par un agent de transit aux services douaniers dans le but d’obtenir un bon de liquidation. L’agent est en cavale. L’unité de gendarmerie de la direction nationale des Impôts a interpellé son patron.

Les gendarmes cherchent à remonter la filière en vue d’identifier et mettre aux arrêts toutes les personnes impliquées dans le sabotage de la réforme relative aux droits de timbres sur les véhicules d’occasion à l’importation, une réforme engagée pour sécuriser davantage les recettes. L’enquête vise notamment à découvrir les éventuels complices aux Impôts et à la Douane en vue de démanteler le réseau.

Malgré les réformes menées et les dispositifs mis en place pour optimiser le recouvrement fiscal et sécuriser les recettes, les mauvaises pratiques ont la vie dure. L’incivisme fiscal demeure ancré chez les contribuables et les prévarications font florès dans l’administration des impôts. Le ministre du Budget, le Dr Mohamed Lamine Doumbaya, et le directeur national des Impôts, Aboubacar Makhissa Camara, deux jeunes grands commis pleins de bonne volonté, ont pourtant dit toute leur détermination à les combattre. C’est par ailleurs une injonction du Président de la République et du Premier ministre à travers la mission assignée au Ministre Doumbouya.

Mohamed L. Doumbouya, ministre du Budget
Mohamed L. Doumbouya, ministre du Budget

Les états généraux des impôts, tenus à Fria du 18 au 20 août 2016, ont fait un diagnostic sans complaisance de l’administration fiscale. Pendant cette rencontre – une première en Guinée –, les responsables des services centraux et décentralisés des impôts ainsi que les représentants des départements connexes et des partenaires au développement ont insisté encore une fois sur la poursuite de la modernisation de l’administration fiscale, la lutte contre l’incivisme fiscal, l’optimisation du recouvrement, le règlement des contentieux et la sécurisation des recettes des impôts.

Les résolutions issues des états généraux entendent marquer une rupture totale avec le passé. De nouveaux dispositifs vont être mis en place pour implémenter les résolutions issues de ces états généraux. Celles-ci seront progressivement traduites en réformes pour une meilleure résilience de notre administration fiscale. Les recommandations phares à court terme, elles, pourraient être présentées dans la loi de finance initiale 2017. Parmi elles, la révision du régime de la TVA, de l’impôt sur les sociétés et de la contribution foncière unique.

Ces états généraux ont été salués unanimement par les autorités nationales et les partenaires techniques et financiers. Les décisions et autres résolutions prises lors de ces rencontres doivent maintenant se traduire en actions concrètes, dans l’intérêt de tous les guinéens.

La direction nationale des Impôts tend à devenir la première régie financière de l’État. La pression fiscale actuelle – de même que la pression douanière – reflète les besoins du budget national de développement. Elle ne peut diminuer que par un élargissement de l’assiette fiscale et par une volonté effective du contribuable de payer l’impôt par les moyens réglementaires et sécurisés.

En tout état de cause, l’interception de la fausse quittance est l’occasion pour la direction nationale des Impôts de frapper un grand coup et envoyer un signal comme quoi l’impunité pour les agents fiscaux corrompus et les contribuables corrupteurs ou défaillants est terminée.

El Béchir

3 commentaires
  1. nondi dit

    J’encourage ses deux jeunes a relever le defi d’un des mals qui gangrenent ce pays. Il faut aussi lutter contre l’intelligence diabolique dans ce pays, c’est un honneur pour la jeunesse.

  2. lucidité dit

    Bon courage dans cette lutte. Pêcher les petits poissons, ne râter pas les gros.

  3. Yamoussa camara dit

    C’est la toute première en Guinée j’espère que cela continuera car les guinéens doivent aussi participer au développement de notre pays ne laissons jamais la tâche aux responsables sans nous l’impunité ne cessera jamais dans notre pays. N’acceptons pas la corruption et dénonçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info