Ultimate magazine theme for WordPress.

Maison centrale de Conakry : 33 détenus blessés dont 4 graves suite à l’explosion du dépôt de carburant à Kaloum

0

Après l’explosion du dépot central de carburant à Kaloum qui a fait 18 morts et 212 blessés, les autorités mettent les bouchées doubles pour évaluer les dégâts causés par l’incendie au centre-ville de la capitale Conakry.

Le ministre de la justice s’est rendu sur le terrain pour constater de visu les dégâts subis par des immeubles relevant de son département. ‘’J’ai vu certains médias dire que la maison centrale a été touchée. C’était important, au-delà de ce que les informateurs donnent au niveau de la presse, de me déposer un rapport qui puisse me permettre de me prononcer parce que nous sommes dans un gouvernement. On ne va pas courir derrière l’information, il faut donne ce que la population peut avoir comme information authentique’’, indique Alphonse Charles Wright.

Il affirme que ‘’le premier constat au niveau de la maison centrale, je ne veux pas particulariser, mais vous pouvez être rassurés que les détenus du procès de 28 septembre, aucun d’entre eux n’a été blessé. Il n’y a eu aucun impact de quoi que ça soit par rapport à leurs personnes, y compris leurs cellules. Ils vont tous bien’’.

‘’Ce qu’il faut retenir, c’est la constance de l’assistance du ministre de la santé. Depuis 00 heure, j’étais sur le terrain, j’étais en contact avec lui. Dès que le directeur de l’administration pénitentiaire m’a informé qu’il y a des cas de blessés, j’ai demandé à que des médecins soient mis à la disposition de la maison centrale. Cinq médecins ont été mis à la disposition de la maison centrale. Ceux-ci ont travaillé sur la situation des blessés qui sont au nombre de 33. Parmi eux, il y a 4 qui sont graves. Ces cas ont été référés dans les structures sanitaires où ils ont été pris en charge. Donc aujourd’hui, ils vont très bien. Ils sont sous surveillance à l’infirmerie de la maison centrale’’.

Pour ce qui est de la structure du bâtiment de ce centre de détention, le ministre Wirght précise que ‘’la maison centrale est en phase de rénovation et d’extension. Ce qu’il faut constater, au niveau de la cale mineure, le toit est partiellement détruit. Le directeur des infrastructures va me déposer son rapport. Le ministère de la santé a fourni pas mal de médicaments au niveau de la maison centrale. Donc, la prise en charge peut être effective à tout moment. Il n’y a pas de péril en la demeure’’.

Quant au bâtiment abritant le procès des évènements du 28 septembre à la cour d’appel de Conakry, il note qu’il ‘’y a eu également des dégâts mineurs. J’ai demandé à l’entreprise qui a réalisé les travaux de venir régler les dégâts, pour ne pas que le procès des évènements du 28 septembre soit impacté. Depuis hier déjà, l’équipe est en place, on est en train de refaire les plafonds qui ont été détachés par endroits. Le bureau du procureur a été touché et celui du président. Mais ce qui est une bonne nouvelle, le matériel qui compose ce bâtiment n’a pas été touché. Ce qui veut dire qu’il n’y aura pas d’impact par rapport à la suite du procès des évènements du 28 septembre’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info