Ultimate magazine theme for WordPress.

Malgré l’aide des pays voisins, la crise de carburant persiste à Conakry : Plusieurs stations-service bondées de monde

0

Après l’incendie au principal dépôt d’hydrocarbures de Conakry, des pays limitrophes comme la Sierra Leone, ont pris l’initiative de soutenir la Guinée. En dépit de ces livraisons de carburant, des files indiennes continuent à se faire remarquer devant plusieurs stations-service de la capitale.  

Des convois de camions-citernes ont quitté Conakry pour la Sierra Leone et le Sénégal en vue de s’approvisionner en produits pétroliers. La Côte d’Ivoire devrait également suivre en livrant à la Guinée 50 millions de litres d’essence par mois.

Malgré tout, le carburant continue d’être une denrée très rare pour les détenteurs d’engins roulants à Conakry et environs, qui sont obligés de former de longues files devant les stations-service pour s’approvisionner.

Le constat sur le terrain révèle que c’est surtout dans la haute banlieue de Conakry que des files indiennes se forment les lieux d’approvisionnement.

Dans la quinzaine de stations-services se trouvant sur l’axe Sonfonia gare-Cosa et que nous avons visitées ce mardi 2 janvier, près de la moitié d’entre elles sont fermées. Les quelques rares ouvertes sont bondées de clients.

Le lundi 1er janvier, premier jour du Nouvel An, les longues files de part et d’autres au rond-point de Cosa, ont causé des bouchons rocambolesques qui ont duré jusqu’à tard dans la soirée.  Le même constat se dresse ce mardi matin.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info