Ultimate magazine theme for WordPress.

Massacre de Zogota : 10 ans après, les victimes réclament toujours justice…

2

Dans la nuit du 3 au 4 août 2012n des éléments des forces de défense et de sécurité ont assiégé le village de Zogota dans la région forestière. Le bilan fait état de six morts et de plusieurs blessés graves. Dix années après ces douloureux événements, l’avocat des victimes Maître Pépé Antoine Lamah dénonce un manque de volonté de la part des autorités de rendre justice.

‘’Nous n’avons pas du tout compris la motivation qui a guidé cette opération. Aujourd’hui, il y a plusieurs responsables des forces de défense et de sécurité qui sont pointés du doigt. L’ex-préfet qui était à Boké avant le 5 septembre est pointé du doigt dans ce dossier. Il y a le colonel à la retraite Mamadouba Soumah et trois autres qui sont visés par une ordonnance. Ils vivent encore, mais ne sont pas inquiétés’’, déplore l’homme en robe en noire.

Maitre Lamah assure que ‘’si les crimes du 28 septembre 2009 avaient été jugés le plus tôt possible, je pense que les crimes du massacre de Zogota auraient pu être évités. Je ne mets pas les choses dans la même balance. Mais je considère que tous les ingrédients sont réunis pour juger cette affaire. Les personnes mises en cause ne sont pas difficiles à mobiliser. Ils sont connus et se promènent librement. Toutes les preuves sont là, une simple volonté suffit’’.

‘’On n’a pas besoin de construire un palais à l’image du procès des massacres du 28 septembre pour tenir cette audience. On n’a pas besoin de mobiliser des bailleurs de fonds pour le faire. Franchement, je pense que c’est un manque de volonté’’, martèle-t-il.

Sélectionné pour vous :  Les fourneaux de Yaya Barry

Maitre Pépé Antoine Lamah invite le ministre de la Justice et Garde des Sceaux à entendre le cri de cœur des victimes et prendre des dispositions pour faire toute la lumière dans cette affaire.

‘’Nous misons beaucoup sur le pragmatisme et la détermination du nouveau ministre de la Justice. Nous osons espérer à l’instar des autres dossiers, il va prendre ce dossier-là à bras le corps pour qu’enfin nous puissions avoir un procès’’, conclut-il.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
2 commentaires
  1. Al dit

    Le ministre de la justice est occupé a traquer les membres du CNDC.

  2. Al dit

    Le ministre de la justice est occupé a traquer les membres du FNDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info