Ultimate magazine theme for WordPress.

Massacre du 28 septembre : Des avocats et le parquet soulèvent des incohérences dans le témoignage de Baffoe Camara

0

L’inspecteur général de police à la retraite Ansoumane Baffoe Camara a comparu mercredi devant la barre du tribunal de première instance de Dixinn en qualité de témoin des évènements du 28 septembre 2009. Des incohérences ont été relevées dans les dires de l’ancien patron de la police nationale.

Maitre Salifou Béavogui fait remarquer que ‘’le parquet a relevé des variations dans ses dires. Nous avons aussi fait le même constat. Sa narration des faits à la barre est différente du contenu de son procès-verbal’’.

Dans son procès-verbal, rappelle-t-il, ‘’il y a eu beaucoup de choses. C’est un témoin oculaire. Dans son PV, on peut relever qu’il était rentré au stade et qu’il a sécurisé la Croix-Rouge qui a embarqué des corps. Dans son PV, on peut lire qu’il a vu l’arrivée des militaires qui sont rentrés dans le stade et les tirs ont commencé dès lors’’.

‘’Il connait beaucoup dans cette affaire. Nous souhaitons vraiment que les débats puissent se dérouler pour que la vérité puisse jaillir’’, ajoute l’homme à la toge noire.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info