Ultimate magazine theme for WordPress.

‘‘Matoto n’est l’apanage exclusif d’aucune formation politique’’, tranche un cadre de l’UFDG

1

Ismael Sotelgui[dropcap]D[/dropcap]e toutes les 5 communes de Conakry, Matoto est l’une des circonscriptions électorales où l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) n’a jusque-là pas remporté les élections. Une réalité qu’ambitionne désormais d’inverser le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo.

Réunis par plusieurs centaines, nombreux étaient les militants et sympathisants de cette formation politique à réserver une grandiose réception au chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo dimanche 10 juillet, à Matoto.

Cette forte mobilisation est à l’actif d’Ismaël Baldé, membre du Bureau exécutif de l’Union des forces démocratiques de Guinée, avec à ses côtés la fédération UFDG de Matoto. Au sortir de cette manifestation, le doyen du département Droit à l’université Kofi Annan de Conakry s’est prêté volontiers aux questions de notre reporter. Lisez !

VisionGuinee.info : Nous sortons d’une rencontre avec le président de votre formation politique. Qu’est-ce que vous retenez de cette mobilisation ?

Ismaël Baldé : Comme vous avez pu le constater, c’est une mobilisation qui se passe de commentaires. Parce que les militants et sympathisants, y compris les nouveaux adhérents ont massivement répondu à l’appel ici à Matoto-centre, pour accueillir le président Cellou Dalein Diallo, pour qu’ensemble nous mettions ensemble les nouvelles stratégies pour la conquête, notamment lors des prochaines consultations communales.

Cellou Dalein Diallo a livré un discours riche en enseignements. Personnellement, qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans ce speech du chef de file de l’opposition ?

C’est surtout son rappel par rapport à son bilan. Il a voulu comparer la façon dont il manageait le pays par rapport à l’actuelle gouvernance. Notamment en ce qui concerne les surfacturations : plus d’un milliard de dollars dépensés entre 2014 et 2015. Ce qui constitue une véritable saignée financière pour ce pays. Il va falloir rembourser cela. Et c’est ce qui justifie la hausse de la TVA, la non-baisse des produits pétroliers à la pompe et tant d’autres mesures prises par le gouvernement pour mettre les guinéens dans une sorte de précarité, dans une sorte d’extrême difficulté alors que ce sont eux les gouvernants qui ont dépensé de colossaux montants à la veille des élections.

Egalement, Cellou Dalein Diallo en a appelé à une forte mobilisation pour la conquête de la commune de Matoto qu’il n’a jamais gagnée par le passé, il faut le rappeler. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Je vous informe que Matoto n’est l’apanage exclusif d’aucune formation politique. C’est une commune que l’UFDG peut bien conquérir et gagner. Et je vous invite au lendemain des prochaines élections locales pour voir quelle va être la place de l’UFDG à Matoto. Mais d’entrée, je vous dis que Matoto est prenable. Vous avez vu des gens venus du RPG, de l’UFR, de GPT, etc. pour faire leur adhésion au parti. Cela prouve à suffisance qu’aujourd’hui, il y a de nouveaux militants et qui sont des ressortissants de cette vaste commune, capables de voter demain pour l’UFDG pour que nous puissions gérer cette commune, et montrer à la base ce que nous pouvons faire.

Pour avoir réussi cette mobilisation, que peut-on de retenir de vos sentiments ?

Sentiments de réelle satisfaction, de joie. Ce qui prouve que les militants sont encore et toujours revigorés. Ça prouve également que le combat ne fait que commencer et que la victoire finale, ce n’est pas seulement de conquérir le pouvoir. Mais, c’est d’amener le peuple de Guinée vers de prospérité, vers plus d’unité, vers un progrès économique et social qui fera en sorte que la Guinée soit un havre de paix pour nous les Guinéens et aussi pour nos voisins de la sous-région.

Un mot pour clôturer l’entretien ?

Remercier votre tribune qui me donne toujours l’opportunité de m’exprimer dans ses colonnes. Remercier tous les militants et sympathisants de l’UFDG de Matoto qui se sont fortement mobilisés. Encourager les nouveaux adhérents. Et dire aux Guinéens que la solution pour la Guinée, c’est Elhadj Cellou Dalein Diallo. C’est lui qui connait ce pays. C’est lui qui a de l’amour pour ce pays. Et c’est lui qui est capable de nous sortir de l’ornière.

Réalisée par Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/bangoura.mady@visionguinee.info

1 commentaire
  1. Omar dit

    Si vous pourriez aussi dire ça aux sages populations du fouta !!! Enfin qu’elles laissent les autres partis politique se manifester dignement… Exprimés leurs idéologies ….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info