Ultimate magazine theme for WordPress.

‘’Mes étoiles noires. De Lucy à Barack Obama’’, de Lilian Thuram : best-seller des 72 heures du livre

0

[dropcap]L[/dropcap]’ancien footballeur français Lilian Thuram séjourne en Guinée depuis mercredi soir dans le cadre de la sixième édition des 72 heures du livre, évènement culturel majeur qui se déroule du 23 au 25 avril 2014 au Centre Culturel Franco-Guinéen.thuram

Footballeur hier, Lilian Thuram s’est engagé depuis des années dans la lutte contre le racisme et toute autre forme de discrimination. En 2010, il a publié un ouvrage intitulé ‘’Mes racines noires : de Lucy à Barack Obama’’. Un livre né suite à de nombreux questionnements d’enfants, selon l’auteur. Né en Guadeloupe en 1972, Lilian arrive à Paris à l’âge de 8 ans. Très vite, il est confronté à des problèmes liés à la couleur de sa peau. ‘’Je ne comprenais pas pourquoi la couleur noire est vue négativement’’, se souvient Lilian Thuram. En classe, les seuls Noirs étaient les esclaves et les colonisés, relayés au rang de tristes figurants, se désole-t-il.

Au fil des âges, Lilian comprit que le racisme est une construction intellectuelle et idéologique. Il décidera d’en faire de la lutte contre cette pratique son cheval de bataille. ‘’Seul le changement de nos imaginaires peut nous rapprocher et faire tomber nos barrières culturelles’’, écrit Lilian Thuram.

A Conakry pour la parution de ‘’Mes racines noires’’, l’internation Français a recommandé à la jeunesse Guinéenne de prendre conscience de la nécessité de dénoncer les inégalités même si  chemin à parcourir sera long.  ‘’On ne nait pas raciste ou ethnocentriste, mais on le devient’’ a-t-il dit à l’assistance présente mercredi à la signature son livre. ‘’Le racisme ou l’ethnocentrisme est avant tout une construction intellectuelle. Nous devons prendre conscience que l’histoire nous a conditionnés, de génération en génération, à nous voir avant tout comme des Noirs, des Blancs, des Peuls, des Malinkés ou Soussous’’, a conseillé Lilian Thuram qui appelle la jeunesse Guinéenne à comprendre que la couleur de la peau, l’ethnie, ou la religion d’une personne ne détermine en rien ses capacités physiques et intellectuelles.

Ces mots, sont sans doute tombés dans de bonnes oreilles. Au stand des éditions Ganndal, l’ouvrage du footballeur devenu écrivain se vend comme de petits pains. Chacun veut se l’approprier et se le faire dédicacer par Lilian Thuram en personne. De quoi réjouir les responsables de cette maison d’Edition et de diffusion qui, ambitionnent rendre ce livre accessible au plus grand nombre de lecteurs en le vendant à 50 000 GNF. Un pari en passe d’être gagné.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info