Ultimate magazine theme for WordPress.

‘‘Nous avons à faire à un pouvoir têtu’’, s’offusque un ancien cadre du RPG

0

Lamine Kaba TSA[dropcap]L[/dropcap]es partis politiques membres de l’opposition républicaine menacent de renouer avec les manifestations sur les places publiques. Ce, dès après le Ramadan. Une option à laquelle souscrit la Force des intègres pour le développement et la liberté (Fidel), même si celle-ci s’est souvent mise à l’écart de ces manifestations.

Son président, Mohamed Lamine Kaba justifie son adhésion à cette idée par le fait que le pouvoir entretient une sourde oreille face aux réclamations des opposants.

‘‘Nous avons à faire à un pouvoir têtu. Un pouvoir qui ne s’améliore jamais. Il est important que le peuple se donne la main pour exiger de ce gouvernement le respect de ses engagements vis-à-vis de la population, de respecter la Constitution et les autres textes que nous avons en partage’’, intime l’ancien directeur de campagne du RPG au Sénégal, en Gambie, en Mauritanie et au Cap Vert.

Il estime que les raisons fondamentales de ces manifestations résident dans le non-respect par le président Alpha Condé de ses engagements, en tant que chef de l’Exécutif, à accepter les textes et les accords qu’on a signés entre les parties prenantes de la vie politique du pays. ‘‘Et c’est pourquoi il est important d’organiser les manifestations’’, motive-t-il.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info