Ultimate magazine theme for WordPress.

Obsèques de M’mah Lolo : la gratitude de la famille éplorée au ministre de la Culture, Moussa Moise Sylla

0

Au lendemain de son décès, l’artiste M’Mah Bangoura, célèbre sous le nom M’Mah Lolo, a rejoint sa dernière demeure ce dimanche, 05 mai 2024. Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, affligé par cette disparition, a tenu à être présent à la levée du corps de la défunte.

En plus d’une enveloppe symbolique remise à la famille de M’mah Lolo, le ministre Moussa Moise Sylla, par la voix de son conseiller Mamadou Aliou Barry, a formulé des prières pour le repos de l’âme de la talentueuse artiste qui vient de répondre à l’appel de Dieu.

« Au nom de monsieur le Ministre, Monsieur Moussa Moise Sylla, nous présentons nos condoléances à la famille de M’Mah Lolo, et implorons la grâce divine pour le repos de son âme au paradis », a prié le conseiller du ministre, Mamadou Aliou Barry.

Visiblement touchée par la marque de compassion et la contribution financière du ministre Moussa Moise Sylla, la famille de feue M’mah Lolo n’a pas manqué de lui exprimer sa gratitude pour tout ce que ce dernier a fait depuis qu’il a été informé du décès. Prenant la parole devant le monde de culture massivement mobilisé, Kemoko Bangoura, frère de la défunte, est revenu sur les circonstances du décès de l’artiste.

« M’mah est décédée par suite d’une courte maladie (mal de dent ndlr). Nous avons essayé de l’amener à l’hôpital, mais on nous a recommandé d’aller à la pharmacie de Moribayah. Jusqu’à avant-hier, elle se portait bien. Hier matin, on m’a appelé pour m’informer que sa maladie s’était aggravée, mais lorsqu’elle a été conduite à l’hôpital, il était déjà trop tard. C’est une grande perte. C’était une fille simple et joyeuse, appréciée partout où elle allait. Etant son frère, je suis abattu, mais je souhaite que les gens voient cela comme l’œuvre du destin. C’est vraiment une très grande perte pour la famille. Je demande à tous de prier pour le repos de son âme », a-t-il déclaré.

Le ministre Moussa Moise Sylla, par la voie de son conseiller, a dit qu’il souhaiterait désormais être informé quand un artiste se trouve dans des circonstance similaires. D’ailleurs, des dispositions sont en train d’être formalisées pour parer à certaines éventualités fâcheuses qui pourraient arriver aux hommes de culture.

Après cette levée du corps à la morgue de l’hôpital national Donka, M’mah Lolo a été inhumée au cimetière de Dabondy où elle repose à jamais. L’histoire singulière de M’Mah Lolo ne cesse d’être contée depuis l’annonce de son décès, preuve qu’elle aura réussi dans sa vie à se faire découvrir et à marquer les esprits de ses concitoyens de tous les âges.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

622 10 43 78

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info