Ultimate magazine theme for WordPress.

Occupation anarchique des voies publiques à Labé

0

[dropcap]L[/dropcap]es différents axes routiers de la commune urbaine Labé sont envahis de nos jours par des vendeuses de mangues, d’oranges, de tomates, de laitues et autres produits de consommation. A celles-ci s’ajoute les taxis-motos qui occupent anarchiquement la chaussée du matin au soir sans être inquiétés.

Route LabéCette situation qui devrait interpeller les autorités locales à tous les niveaux rend le mouvement des citoyens difficile et cause souvent des accidents graves. Il suffit juste de faire un petit tour au centre-ville de Labé pour se rendre compte à quel point circuler revèle d’un parcours de combattant.

Que vous soyez à pied, à moto ou en voiture, il est extrêmement difficile de se frayer un chemin. Un constat saute aux yeux. Les vendeuses sont pratiquement assises dans la chaussée au vu et au su de tout le monde. Quant aux taxis-motos, dont certains exercent en toute illégalité, refusent de céder le passage et n’ont pour souci que le gain de clients.

Interpellé sur cet état de fait, l’administrateur du marché central de Labé, Mamadou Telly Diallo affirme que son administration ne s’occupe pas de réglementation du stationnement des taxis motard. Avant d’ajouter qu’il revient à la police routière et à elle seule de rendre la circulation fluide en luttant contre les stationnements anarchiques des usagers de la route.

Quant aux femmes étalagistes installées le long des trottoirs, elles mettent en exergue l’insuffisance de place à l’intérieur du marché. Elles disent préférer la vente en bordure de route, tout en reconnaissant le risque que cela peut représenter avec les notamment les innombrables accidents de la circulation routière.

Pour le moment difficile, maintenir l’ordre dans les rues de Labé où vendeurs et usagers de la route se bousculent au vue et au su des autorités communales, est un véritable casse-tête chinois. Les services de sécurité routière, le plus souvent sollicités, brillent de par leur absence et se révèlent jusque-là inefficaces à résoudre cette équation à plusieurs inconnus.

Alpha Boubacar Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 620 03 14 96/alfaboo2014@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info