Ultimate magazine theme for WordPress.

Ousmane Gaoual à propos de Dalein, Sidya Touré et Cie : ‘’Nous sommes disposés à les écouter’’

0

Après la création d’un cadre de dialogue inclusif, les autorités de la transition assurent vouloir donner une opportunité aux guinéens d’échanger autour de la table. Pour le porte-parole du gouvernement, c’est une manière de changer les habitudes de la classe politique guinéenne.

‘’Nous voulons donner l’opportunité aux guinéens de sortir des habitudes. Depuis près de 20 ans, le seul mode d’échange entre les acteurs politiques a été le rapport de force, de défiance permanent. Et cela a couté énormément’’, déplore le porte-parole du gouvernement.

C’est pourquoi, souligne Ousmane Gaoual Diallo, ‘’nous voulons donner la chance aux guinéens de se retrouver autour de la table, d’essayer d’inventer d’autres mécanismes de résolution de leurs contradictions avant d’envisager de marcher ou d’autres formes de protestations. Et le contexte guinéen justifie largement que des dispositions soient prises’’.

Parce que, soutient-il, ‘’la crainte qu’il y avait, il s’est avéré qu’elle était là parce que nous craignons effectivement d’être débordés et que cela conduit à des pertes en vies humaines qui ne se justifiait pas parce que la table du dialogue est ouverte. S’ils sont prêts à venir apporter leur contribution, nous sommes disposés à les écouter, échanger avec eux’’.

Plus d’un an après la chute du pouvoir d’Alpha Condé, le ministre Diallo note qu’il ‘’y a certains qui voudraient donner le sentiment qu’il n’y a rien qui va dans le pays et qu’il va bruler d’un moment à l’autre. Parce qu’il faut jeter l’anathème et le discrédit sur ce qui se passe dans le pays. Ce n’est pas la lecture qu’on quand on est à l’intérieur du pays’’.

Sélectionné pour vous :  Baadiko Bah appelle l’opposition à tirer les leçons de ses échecs politiques

C’est vrai, dit-il sur le plateau de France 24, ‘’la situation d’Ukraine a entrainé une crise notamment sur les denrées de première nécessité et le pétrole, mais le bon tenu du franc guinéen fait que le taux de change n’a pas impacté négativement la marge du prix. Le gouvernement guinéen a pris des mesures économiques d’accompagnement pour atténuer cette souffrance de la population’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info