Ultimate magazine theme for WordPress.

Ousmane Gaoual : “Ce n’est pas par un coup de baguette magique qu’on va amener de l’électricité en Guinée”

0

Le porte-parole du gouvernement s’est exprimé vendredi sur la crise énergétique que traverse la Guinée depuis des mois. Ousmane Gaoual Diallo estime qu’il ne sert à rien d’accuser le CNRD d’être à l’origine de la dégradation poussée de la fourniture d’électricité. Extraits. 

« C’est injuste de mettre sur le compte du CNRD et du gouvernement les difficultés d’électricité que nous connaissons. La question d’électricité n’a jamais été réglée dans notre pays depuis l’indépendance. 

Avez-vous connu un moment où on dit que la Guinée a réglé son problème d’électricité ? C’est injuste de réclamer, de prendre tout ce qu’on n’a pas depuis 65 ans et dire que le gouvernement qui est là depuis 2 à 3 ans doit le régler. C’est la même chose pour la santé, les routes, l’alimentation, etc. 

Notre pays a accumulé beaucoup de retards dans tous les secteurs de développement. Cela ne dédouane pas le gouvernement de sa responsabilité. Notre responsabilité, c’est de bien faire. Avec le dimensionnement du barrage, nous avons des difficultés de le remplir. Même si ce barrage était rempli et qu’il arrivait à produire pleinement les 450 mégawatts, les besoins de notre pays, c’est presque 4000 à 5000 mégawatts. 

Les 450 mégawatts, c’est pour régler les problèmes de Conakry et quelques préfectures. La Guinée est plus grande que ça. C’est difficile. Mais est-ce qu’il faut s’occuper de régler le problème de façon conjoncturelle, parce que c’est un besoin réclamé légitimement par les populations, ou prendre la responsabilité de poser des actes de façon à régler sur la durée la question de l’énergie ? 

Cela ne se fera pas dans la précipitation. Ce n’est pas par un coup de baguette magique qu’on va amener de l’électricité en Guinée. Il y a des actions qu’on peut entreprendre pour atténuer la question, avec l’interconnexion avec la question, pour acheter le surplus qu’ils peuvent dégager, trouver d’autres sources alternatives dont le bateau, mais tout ça va régler le problème à court terme. Le coût et la charge financière que cela dégage vont pénaliser l’Etat dans ses capacités à investir dans d’autres secteurs. Tout argent qu’on mettra pour acheter de l’énergie supplémentaire à des coûts très élevés, c’est de l’argent qui va manquer dans la caisse d’investissement pour faire face à des besoins tout aussi vitaux pour notre pays. 

Le gouvernement est en train d’étudier les meilleures solutions possibles à court, moyen et long termes pour régler la question de l’énergie. Mais c’est une question qui sera encore là dans 5, 10 et 15 ans. Ce n’est pas un problème qu’on va régler tout simplement. 

Aucun pays africain n’a réglé la question d’énergie. Du nord au sud, il n’y pas un seul pays qui a réglé le problème. C’est vrai que les difficultés sont différentes d’un pays à un autre. Il y a des pays qui ont le courant dans leurs capitales, mais il y a des coupures même si elles sont plus limitées que celles qu’on connait à Conakry. Mais du nord au sud, aucun pays du continent n’a réglé le problème. Parce que c’est une question qui est très importante. Nous, on a connu beaucoup de retards. Les barrages qu’on est en train de faire, auraient pu être là dans les années 60, après l’indépendance. Ça n’a pas être fait. 

Si vous avez à ça d’autres exigences, la circulation, c’était moins cher de faire des routes il y a 50 ans qu’aujourd’hui. Ce qui n’a pas été fait, il faut le faire. L’Etat va s’organiser. Nous espérons qu’avec les recettes qui vont être tirées des prochaines réorganisations que nous sommes en train de faire, notamment dans le secteur minier, une partie va être réorientée vers la production d’électricité (…) ».

Par Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 55 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info