Ultimate magazine theme for WordPress.

Ousmane Gaoual sermonne des journalistes : ‘’Souvent, ils prennent les studios de radio comme des tribunaux’’

0

Des ondes de radios privées ont-elles été brouillées ? Le ministre des Postes et télécommunications, amené à répondre à la question ce jeudi à l’issue du conseil des ministres, a appelé les hommes de médias à d’attendre la suite de la requête introduite auprès de la Haute autorité de communication (HAC). 

‘’Quand il y a des problèmes, il y a des voies de recours. Il faut aussi que les médias arrêtent de croire qu’il suffit de prendre la parole pour donner des injonctions. Moi qui suis porte-parole du gouvernement, plus de 50 journalistes m’appellent pour dire : ‘’Il y a ça, il faut nous donner des explications’. Ce n’est pas comme ça se passe, il y a des procédures et des mécanismes. Et c’est très important que vous les médias, que vous puissiez respecter ça’, a réagi Ousmane Gaoual Diallo.

Pour le porte-parole du gouvernement, ‘’quand les problèmes se posent, il me semble que vous avez fait un recours au niveau de la HAC, écoutez la HAC, elle va faire remonter les recours et puis vous donner des informations. Vous faites recours à une organisation qui est régulatrice, et vous voulez avoir une réponse avant qu’on ne nous saissise nous-mêmes. Ce qui est clair, c’est que souvent, les gens prennent les studios de radio comme des tribunaux’’.

Pour le ministre Diallo, ‘’quand il y a un problème, vous avez des institutions, des acteurs auxquels il faut s’adresser. Ce n’est pas dans les studios de radio qu’on traite tous les sujets. Régulièrement, quand vous demandez, on vous donne des explications, vous les bottez en touche et dites : ‘Non, c’est pas cela, c’est l’autre’. Souvent, vous avez les réponses’’.

Le patron des postes et télécommunications appelle les hommes de médias à attendre la réaction des personnes les mieux indiquées pour apporter une réponse.

‘’Toutes les questions qui ont été posées là-dessus, nous connaitrons une suite. Nous attendons d’être saisis officiellement parce que je ne viendrai plus répondre à une injonction d’un journaliste quand il y a un problème. J’attendrais les voies de recours pour pouvoir réagir. Parce que à force de faire cela, personne ne prend la peine de considérer l’attention que nous faisons. Il y a eu des voies de recours, nous répondrons lorsque nous allons être saisis’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info