Ultimate magazine theme for WordPress.

Ouverture du Forum intercommunal de l’assainissement à Conakry

0

La Coordination des services communaux de l’assainissement du Grand Conakry et Kindia, grâce à l’appui d’Enabel à travers son programme Sanita Villes propres, a organisé, ce mercredi 17 avril, la première édition du Forum intercommunal de l’assainissement à la Maison des jeunes de Kipé, dans la commune de Ratoma.

En Guinée, la filière de gestion des déchets solides enregistre de plus en plus des avancées dans le cadre de la professionnalisation grâce à la volonté politique des autorités et l’accompagnement des partenaires, notamment les programmes Sanita Villes Propres 1 et 2, financés par le 11ème FED de l’Union européenne.

Malgré les avancées, d’importants défis restent à relever de façon durable pour la promotion et le financement du service de pré-collecte, de collecte, du transfert, du traitement et de la valorisation, de la sensibilisation des populations sur la gestion des déchets.

Ce forum intercommunal de l’assainissement, qui prendra fin ce jeudi 18 avril à Conakry, servira de cadre de discussions pour sensibiliser les citoyens des communes du Grand Conakry à l’abonnement aux services de pré-collecte, informer sur le contenu des textes réglementaires liés à la gestion des déchets, améliorer la visibilité des services, auprès des citoyens, partenaires et autres acteurs, faire le lobbying auprès des autorités sur leur rôle et responsabilité des décideurs pour le financement des services d’assainissement.

La cérémonie de lancement de cette première édition, qui a eu lieu à la Maison des jeunes de Kipé, a connu la présence des autorités du pays, les partenaires et l’ensemble des services communaux d’assainissement du Grand Conakry et de Kindia.

A cette occasion, la secrétaire générale de la commune de Ratoma n’a pas manqué de saluer l’initiative et de remercier les partenaires dans le cadre de la synergie d’actions pour promouvoir l’hygiène dans notre pays.

De son côté, Issa Diakité, directeur général de l’Agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique (ANASP) a salué l’initiative, en soulignant que ‘’c’est la première fois d’organiser en Guinée un forum au cours duquel tous les acteurs qui interviennent au niveau du secteur de l’assainissement se retrouvent pour discuter de la question liée à la salubrité de notre pays. Pour moi, c’est un espace d’échanges où toutes les problématiques liées à la salubrité seront posées afin de ressortir non seulement les acquis, mais surtout de ressortir les points de faiblesse qui se seront traduits en des actions logées dans un plan de mise en œuvre des recommandations issues de ce forum. Cela nous permettra de relever les défis auxquels nous sommes confrontés actuellement’’.

Les programmes Sanita Villes Propres 1 et 2, mise en œuvre par l’Agence belge pour le développement (Enabel), sont financés par le 11ème FED de l’Union européenne. Ces partenaires au développement ont réitéré leur soutien pour un meilleur accès des populations urbaines aux services de gestion des déchets ménagers et assimilés.

‘’Depuis 2018, nous finançons des programmes d’assainissement Sanita 1 et 2. Nous sommes très actifs dans le secteur. Nous avons mis beaucoup de millions d’euros. Nous appuyons aussi notre partenaire Enabel afin que le système de gestion marche. Notre message aux collectivités locales est de garder la motivation, améliorer la coordination entre les communes pour avoir un système de gestion des déchets qui marche, pour avoir des centres de transit et de tri’’, a lancé Massimo Lucania, chargé de programme coopération de la délégation de l’UE en Guinée.

Pour sa part, le représentant du département en charge de l’administration du territoire et de la décentralisation a rassuré de la prise en compte de toutes les recommandations issues de ce Forum intercommunal de l’assainissement.

‘’Je voudrais donc croire que chaque intervenant, participant en venant dans cette salle est venu avec des propositions de solutions pour qualifier notre système d’assainissement. Le département tiendra compte des avis et des recommandations que vous allez formuler’’, a promis Cécé Loua, conseiller juridique du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info