Ultimate magazine theme for WordPress.

Pita : une nourrice se fait violer par des présumés malfrats

0

viol senegal[dropcap]U[/dropcap]ne femme, porteuse d’un bébé d’environ un an, vient de se faire violer par deux présumés criminels à Pita. L’acte répréhensible s’est produit dans la nuit du mardi 8 septembre dernier dans le district de Lalia, sous-préfecture de Sintaly, à quelque 3 km du chef-lieu de la préfecture, a-t-on appris de sources concordantes.

Sur les circonstances du forfait, nous dit-on, tout est parti quand dame Houleymatou Diallo, venue de la localité de Kounsitel à Koundara pour présenter les condoléances dans la famille de son ancien époux est tombée sur Amadou Oury Bah, maçon de son état, mais qui s’est fait passer pour un conducteur de taxi-moto qui a aussitôt proposé ses services à sa prochaine.

Au cours du trajet, le jeune homme a déclaré à sa future et proche victime qu’il devait passer chercher un objet chez lui avant de continuer. C’est là qu’il a sollicité des relations charnelles avec la pauvre Houleymatou qui, n’ayant pas voulu céder à l’offre qui lui est faite, s’est vue ligotée par celui qu’elle prenait pour un serviteur, avec l’aide d’un complice de ce dernier.

Toute la nuit durant, on lui fera connaitre tous les sévices, notamment sexuels. La pauvre victime n’a réussi à sa faufiler que quand ses ravisseurs l’avaient quittée pour aller à la prière à l’aube du mercredi 9.

Aussitôt informés, les agents des forces de sécurité ont mis aux arrêts le présumé coupable Amadou Oury Bah et son complice, qui séjournent actuellement dans les locaux disciplinaires des services de sécurité en attendant leur transfèrement devant les juridictions compétentes. Quant à dame Houleymatou, elle a été admise à l’hôpital préfectoral où elle suit des traitements intensifs.

Mady BANGOURA, pour VisionGuinee.info

00224 664 29 48 41/mady.bangoura@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info