Ultimate magazine theme for WordPress.

Pita va abriter le mois de reconnaissance du Foutah au Président Alpha Condé (communiqué)

6

[dropcap]L[/dropcap]e Ministère de la Jeunesse de l’Emploi des Jeunes, en collaboration avec l’association des Jeunes Acteurs pour le Changement JAC 518, organise du 6 au 20 avril 2019 à Pita, la première édition du « Mois de Reconnaissance du Foutah au Président Alpha Condé ».

Ce grand évènement sera marqué par des rencontres sportives, culturelles, des séances d’information sur les acquis de la gouvernance actuelle et la vision de développement du Président Alpha Condé pour la Guinée et des sensibilisations sur l’unité nationale et la paix sociale.

Un mois de mobilisation populaire et de partage, d’unité, de fraternité mais aussi d’adhésions aux idéaux du Pr. Alpha Condé.

Parrain : Elhadj Moussa Para Diallo, Président de la Fédération des Paysans du Foutah

Marraine : Mme Diaré Fatoumata Bah

Président d’Honneur : Mamadou Ciré Doumbouya

Présidente d’Honneur : Mme Sangaré Safiatou Baldé

Invités d’honneur : les Présidents des Institutions Républicaines, les membres du Gouvernement, les membres du Cabinet Présidentiel et les Conseillers à la Présidence, les Présidents des Associations des ressortissants du Foutah, tous les Gouverneurs, Préfets, Maires et Sous-Préfets du Foutah, les sages, les associations de jeunesse et des femmes, les hauts cadres de l’État et personnes ressources et toutes les braves populations du Foutah.

Invités spéciaux :

Kerfala Person Camara KPC, PDG de GUICOPRES,

Antonio Souaré, Président de la Fédération Guinéenne de Football.

Toutes et tous à Pita du 6 au 20 avril 2019 pour participer au « Mois de Reconnaissance du Foutah au Président Alpha Condé ».

Sélectionné pour vous :  La France appuie la Guinée dans la mise en œuvre de son plan de relance post-Ebola
Place this code at the end of your tag:
6 commentaires
  1. Alpha dit

    Les 90% des jeunes enterrés au cimetière de Bambeto sont de Pita. Alors vous n’êtes que de bande de menteurs. Alpha Condé constitue un malheur pour les fils du Foutah en général et particulièrement ceux de Pita.

    1. I. Mb. SOW dit

      Cher Alpha,
      Si votre chiffre est tant soit peu fiable, cette initiative serait on ne peut plus scandaleuse et mériterait ouvertement d’être sabotée par les habitants de Pita.
      On sait évidemment que derrière la mesure de déguerpissement barbare des réserves foncières de Kaporo-rais et Kipé 2, se cachait vraisemblablement une intention des pouvoirs publics RPGistes de pousser à la révolte des populations concernées, qui serait réprimée dans le sang de manière à faire se soulever la communauté peule. Et ainsi, plus question d’élections législatives ou de présidentielle avant la mort du « Mogho-Naaba de Conakry ».
      A Pita, c’est donc cette sorte de crapulerie piégeuse qu’il conviendra d’éviter le cas échéant, tout comme à Conakry. Mais en se rappelant surtout que « La cause du mal que l’on cherche ailleurs, est parfois tout près de nous ». (Proverbe japonais)

  2. I. Mb. SOW dit

    Reconnaissance de quel Foutah, pour quels services rendus ou quelles avancées sociales apportées spécifiquement au Foutah, par le président AC ?
    C’est d’abord aux ressortissants natifs de cette belle et dynamique préfecture de Pita qu’il appartiendra sans doute de relever le(s) défi(s) que soulève cette initiative électoraliste, on ne peut plus provocatrice au regard de la situation sociopolitique du pays. Les petits intérêts égoïstes de quelques porteurs d’eau du pouvoir ne doivent tout de même pas faire oublier aux vaillantes populations, toutes classes et catégories sociales confondues de cette ville-charnière, ne serait-ce que le martyr des 103 jeunes innocents que les sbires du pouvoir RPGiste ont ciblés et arrachés à la vie; sans qu’aucune enquête ne soit engagée pour leur rendre justice à ce jour.
    Ensuite, sans y avoir vu le jour, il me semble que cette fâcheuse initiative interpelle tout ressortissant du Foutah qui a une raison de ne pas se reconnaître dans cette opération de manipulation électoraliste. Et à mon humble avis, ce serait plutôt au président AC d’exprimer sa reconnaissance au Foutah pour la patience et la retenue dont ses élites et populations su observer face à toutes les frustrations et répressions que son pouvoir ont fait subir à la communauté peule depuis 2010 (…)
    Il faut oser appeler un chat un chat. Was-Salam !

  3. Sow dit

    Eeeeeh
    On reconnaît en M. Alpha Condé d’avoir attisé la haine ethnique en Guinée et une division qui restera long temps gravée a nos memoires surtout au Foutah ( exemple: manding-djalon)
    Et on organise une cérémonie pour lui remercier d’avoir oeuvrer pour çà?
    Sommes nous grand?
    Ou petits?

    1. MANZO dit

      « On reconnaît en M. Alpha Condé d’avoir attisé la haine ethnique en Guinée et une division qui restera long temps gravée a nos memoires surtout au Foutah »

      La Guinée a un très sérieux problème de mémoire et c’est pourquoi on constate toujours les jours des individus amnésiques qui ne peuvent pas se souvenir que le peuple de Guinée comme un seul homme avait initié la salvatrice démarche du dégagisme dans un passé récent.
      Revenions un peu sur cette révolution guinéenne de 2007 et sa suite paradoxale!
      -Le peuple de Guinée du nord au sud et de l’est à l’ouest avait désavoué tout toute la clique ayant de près ou de loin appartenu au système de gouvernance inutile du Gl Conté.
      Le peuple avait banni de sa gouvernance et de façon populaire tous ceux qu’ils l’avaient poussé dans la misère.
      Et bizarrement avec grand étonnement, certains esprits « malins » pour des motifs propres qu(à eux seuls et pour des raisons occultes, sont partis plébisciter un des symboles incontestés de cette gouvernance chaotique contéenne, sans le moindre égard pour le peuple Guinéen(qui avait dit de façon nette et claire qu’il ne voulait plus d’Ex-pilleurs à sa tête),comme président d’un parti historiquement de l’opposition. D’où le vrai commencement d’ailleurs de la politique communautaire dans ce pays.
      Car avant, l’éthno-politique était plutôt diffuse et non-structurée dans ce pays, mais jamais conceptualisée, calculée et programmée comme elle fut au moment de la venue de petit celloul à la tête de l’ufdg.
      Par un coup de magie, ils ont dégommé de leurs mémoires son passé et rien ne comptait désormais aux yeux des adeptes du nouveau-né celloul à partir des 2007,que ses supposées qualités qui demeurent jusqu’à cette heure-ci ,inconnues des autres Guinéens.
      Voilà le vrai le vrai signal qui avait annoncé le déclic de la politique décomplexée du communautarisme en Guinée.
      Bref,l’histoire ne peut pas être revisitée selon ce qu’on aimerait qu’elle soit!Par ce qu’elle est infalsifiable et tout temps têtue, on pourra beau monter et descendre, mais elle restera implacable dans son originalité et dans son jugement!

  4. Diallo dit

    Oui après la destruction des habitations des habitants de kaporo Rails, qui veut organiser je sortie médiatique au Fouta Jallon pourquoi. Une façon de légitimité les destructions de nombreuses habitations de Kaporo Rails. TAPIS POUR LES VICTIMES oui c’est ce que cela veut dire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info