Ultimate magazine theme for WordPress.

Plusieurs boutiques et magasins ravagés par un incendie au marché Madina : ‘’les dégâts sont très énormes’’

0

Les causes exactes de cet incendie n’ont pas été élucidées pour l’instant. Plusieurs boutiques et magasins du centre ‘’Devises’’ du grand marché de Madina et leurs contenus sont partis en fumée dans la nuit du jeudi 2 mai 2024. 

Les sapeurs-pompiers se sont déployés sur les lieux de l’incendie dès les premiers instants pour tenter de circonscrire le feu.

Moussa Camara, chef de département sécurité incendie à Topaz, déclare que ses hommes ont été alertes par la protection civile pour venir en appui.

‘’De la nuit jusqu’à maintenant, c’est maintenant qu’on a pu circonscrire le feu pour ne pas dire que c’est éteint. Le feu peut reprendre à tout moment. Les dégâts sont très énormes’’, souligne-t-il, sans donner plus de délais.

Ces efforts conjugués des agents de la protection civile appuyés par les sapeurs-pompiers de Laguipres et Topaz ont permis de maitriser les flammes. Le feu a consumé le contenu de 26 magasins et un restaurant.

Vendeur de produits cosmétiques, Ibrahim Bah constate avec désormais que tout le contenu de sa boutique a été réduit en cendre.

‘’Nous vendons des produits cosmétiques et cet incendie a tout ravagé. Dieu merci, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. Les pertes sont énormes. Nous étions avec de nombreux jeunes qui travaillaient avec nous. Ils ont perdu leur emploi suite à cet incendie. Nous avions des stocks de produits, mais tout est parti en fumée’’, déplore ce commerçant.

Abdoulaye Barry vendeur de ceintures, affirme que ‘’tout ce qui était dans le magasin est parti en fumée. J’ai tout perdu’’.

‘’Les pertes, je ne peux pas les estimer. J’avais emprunté plusieurs millions de francs guinéens pour acheter ces ceintures. J’avais même une somme en espèces que j’ai aussi perdue. Nous remercions les sapeurs-pompiers parce qu’ils ont beaucoup fait pour que le feu ne se propage pas chez les voisins. Toutes les marchandises ne m’appartenaient pas. Le magasin était rempli et 14 cartons étaient dehors. Dans chaque carton, il y avait 300 ceintures’’, ajoute-t-il.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info